24.07.2019, 12:00

Biodiversité vs béton-goudron-gabion. La chronique de Raphaël Arlettaz

Premium
chargement
Raphaël Arlettaz, Professeur de biologie de la conservation, Université de Berne.
Durable

Je l’écrivais déjà dans ma rubrique du 26 juin – qui portait sur l’entretien trop intensif des talus de routes et de cours d’eau: l’explosion tous azimuts des activités humaines repousse la nature dans ses derniers retranchements. Au point que nous assistions aujourd’hui à la sixième extinction de masse que la Terre ait connue. Et nous en sommes la cause. Il nous faut donc envisager de réintégrer de la biodiversité partout où...

À lire aussi...

DurableCultivons notre jardin. La chronique de Sarah HuberCultivons notre jardin. La chronique de Sarah Huber

DurablePas si sorcier: halte au gaspillage alimentaire! La chronique de Blanche MatheyPas si sorcier: halte au gaspillage alimentaire! La chronique de Blanche Mathey

Top