26.02.2019, 05:30

Emmaüs Sion a payé 36 000 francs pour éliminer déchets et marchandises en 2018

Premium
chargement
Emmaüs a payé 36 000 francs pour éliminer ses déchets et les marchandises invendues en 2018 selon son directeur. En cause l'application stricte du principe de pollueur payeur.

Durable La mise en application du principe de pollueur payeur n’épargne pas les œuvres caritatives. Elles sont désormais considérées comme n’importe quelle entreprise. La facture déchets pèsent lourd sur les comptes.

Emmaüs a fait ses comptes. Et le montant total de la facture annuelle fait mal. La communauté de Sion a payé 36 000 francs en 2018 pour l’élimination des déchets et des marchandises invendables ou invendues, qui lui sont données par des particuliers. «3000 francs par mois. C’est énorme pour nous», lâche Vincent Proton directeur d’Emmaüs Sion.

La somme correspond selon...

À lire aussi...

DurableValais: les astuces de la famille Moret pour économiser les sacs taxés: premier épisode, le coup de la chaussetteValais: les astuces de la famille Moret pour économiser les sacs taxés: premier épisode, le coup de la chaussette

DurableUvrier/St-Léonard 2030, l'association qui contribue au développement durable par des gestes simplesUvrier/St-Léonard 2030, l'association qui contribue au développement durable par des gestes simples

Top