ValaiStars
 16.11.2019, 05:30

Yaël Margelisch: «J’apprécie que l’on parle de parapente comme sport et non pour un accident»

Premium
chargement
Entre deux décollages en parapente, Yaël Margelisch se pose à Savoleyres, au-dessus de Verbier, le lieu de résidence familial.

ValaiStars Yaël Margelisch a parcouru 552 kilomètres en parapente au-dessus de la forêt brésilienne le 12 octobre. Ce nouveau record féminin de vol libre la propulse ValaiStar du mois d’octobre.

Les courants portent toujours Yaël Margelisch vers les sommets. Le 12 octobre, la parapentiste valaisanne établit un nouveau record du monde féminin de vol libre. Elle parcourt 552 kilomètres dans le ciel brésilien. Cette marque de référence la place toute proche de la meilleure marque absolue fixée à 580 km. De retour à Verbier, où son camp de base est installé à Savoleyres au domicile...

À lire aussi...

RechercheValaiStar: Raphaëlle Luisier, la chercheuse qui donne l’exemple aux fillesValaiStar: Raphaëlle Luisier, la chercheuse qui donne l’exemple aux filles

en têteDaniel Yule: «Gagner une course de Coupe du monde reste quelque chose d’anormal»Daniel Yule: «Gagner une course de Coupe du monde reste quelque chose d’anormal»

ValaiStarsLéonard Gianadda: "sans rien chercher, je suis devenu l'homme le plus décoré de Suisse"Léonard Gianadda: "sans rien chercher, je suis devenu l'homme le plus décoré de Suisse"

ValaiStars 2019: Léonard Gianadda, what else? L'édito de Stéphanie GermanierValaiStars 2019: Léonard Gianadda, what else? L'édito de Stéphanie Germanier

valaistarsValaiStars: une soirée pour faire tomber les barrièresValaiStars: une soirée pour faire tomber les barrières

Top