ValaiStars

ValaiStars: votez pour la personnalité valaisanne de l’année 2020

chargement

Découvrez les 13 personnalités qui ont été élues, tout au long de l’année 2020, ValaiStar du mois et votez pour celui ou celle que vous voulez couronner ValaiStar de l’année.

 12.01.2021, 18:00
ValaiStars: votez pour la personnalité valaisanne de l’année 2020

L’édition 2020 de ValaiStar a évidemment été marquée par la pandémie. Près de 15% des nominés et quatre des treize finalistes sont directement ou indirectement lié à l’actualité liée au COVID-19. Tandis que les femmes n’ont jamais été aussi présentes en finale.  

L’édition 2020 de ValaiStars a évidemment été marquée par le COVID. Stoppé pendant deux mois en avril et en mai en raison du semi-confinement, notre concours a mis en avant de nombreuses initiatives prises en Valais pour lutter contre les effets de la pandémie. 

Découvrez nos finalistes:
 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

InterviewValaiStar de décembre: «Mon rêve d’enfant, qui était de me battre avec les tout meilleurs en Coupe du monde, a été atteint», confie Justin MurisierValaiStar de décembre: «Mon rêve d’enfant, qui était de me battre avec les tout meilleurs en Coupe du monde, a été atteint», confie Justin Murisier

RécompenseValaiStar de novembre: «Ma démarche m’a donné envie d’aller plus loin», déclare Margaret PapilloudValaiStar de novembre: «Ma démarche m’a donné envie d’aller plus loin», déclare Margaret Papilloud

RécompenseValaiStar d'octobre: «Je préfère vivre avec très peu en Colombie, et m’éclater sur un vélo», assure Simon PellaudValaiStar d'octobre: «Je préfère vivre avec très peu en Colombie, et m’éclater sur un vélo», assure Simon Pellaud

Top