Vouvry: le président arrête, une femme candidate

chargement

Elections Après trois mandats de président Reynold Rinaldi se retire. Véronique Diab-Vuadens brigue la présidence pour Vouvry en Mouvement.

 17.06.2020, 10:10
Reynold Rinaldi va quitter son bureau de président après trois périodes.

Le président de la commune de Vouvry Reynold Rinaldi ne sera pas candidat cet automne pour un nouveau mandat. Il l’a annoncé lors de l’assemble générale du parti qu’il a créé, Vouvry en Mouvement, mardi soir.

En 2016, le parti radical social démocratique avait décidé de ne pas soutenir Reynold Rinaldi, président sortant, et lui avait préféré le municipal Cédric Vuadens. Le président s’était alors présenté seul sur la liste Vouvry en Mouvement et il avait décroché quatre sièges à lui tout seul, avant de conserver la présidence tacitement.

Les trois conseillers qui avaient été désignés par les parrains de la liste, Valbone Hoxha, Mickaël Mojonnier et Blaise Parchet, sont candidats pour un nouveau mandat de quatre ans.

Une candidate à la présidence

Les trois sortants seront accompagnés sur la liste par Véronique Diab-Vuadens. Elle brigue la présidence de la commune annonce son parti dans un communiqué. En cas d’élection, elle serait la première femme à occuper cette fonction à Vouvry.

Véronique Diab-Vuadens, vice-présidente de son parti, n’est pas nouvelle en politique puisqu’elle a déjà siégé pendant trois législatures, dont la dernière en tant que vice-présidente. Assistante sociale, elle travaille pour l’établissement cantonal vaudois d’accueil des migrants.

Les candidats de Vouvry en Mouvement


À lire aussi...

La belle histoire du jourCoronavirus: à Vouvry, elle met la main à la pâte, pour l’entraideCoronavirus: à Vouvry, elle met la main à la pâte, pour l’entraide

Top