17.10.2020, 23:57

Sembrancher: quand même le silence est off… On ne peut pas le dire, on l’écrit quand même

chargement
C'est off... ou pas, notre rubrique hebdomadaire d'ici aux communales du 18 octobre 2020.

C’est off ou pas [6/6] Notre rubrique «C’est off… ou pas» s’intéresse cette semaine à la campagne tendue de Sembrancher.

Des «informations factuelles» afin de «rassurer les interrogations de certains citoyens». Le Conseil communal de Sembrancher a voulu ramener le calme dans une campagne très tendue. Il a publié un communiqué officiel dans lequel il égratigne l’un des siens, sans le nommer. Eric Voutaz a déposé trois plaintes au Conseil d’Etat, contre le président de la commune. Or, l’exécutif affirme que les trois sont faites «sur les mêmes bases».

On peut s’étonner qu’un conseiller communal écrive plusieurs fois la même plainte et, surtout, que le gouvernement prenne à chaque fois le temps de la traiter.

Alors, sont-elles identiques? Eric Voutaz ne le pense pas. Quant à ses collègues de l’exécutif, ils n’ont pas daigné nous répondre. Quand même le silence est off…
 


À lire aussi...

EnquêteSembrancher: le président-assureur qui outrepasse ses droitsSembrancher: le président-assureur qui outrepasse ses droits

AnalyseSembrancher, la majorité PDC en dangerSembrancher, la majorité PDC en danger

Sembrancher, la majorité PDC en danger

Avec dix candidats pour cinq places, l’élection communale de Sembrancher est plus incertaine que jamais auparavant. Les...

  30.08.2020 17:00
Premium

Top