Nendaz: après vingt ans de présidence, Francis Dumas tirera sa révérence

La fin d'une époque. Après vingt-huit ans passés au Conseil communal de Nendaz, dont vingt ans à sa présidence, Francis Dumas ne se représentera pas lors des élections communales du mois d'octobre prochain.
03 janv. 2020, 16:32
/ Màj. le 31 janv. 2020 à 11:28
Après vingt ans à la présidence de Nendaz, Francis Dumas ne se représentera pas.

A Nendaz, plus besoin de présenter Francis Dumas. Entré au Conseil communal en 1993, il en occupe la vice-présidence en 1997 et prend la tête de l’exécutif quatre ans plus tard. Voilà donc vingt ans, oui, vingt ans que Francis Dumas est le président de Nendaz.

A l’occasion de son traditionnel discours du premier de l’An, l’homme a annoncé qu’il ne se représenterait pas à l’occasion des élections du mois d’octobre. Un choix qui a sonné comme une évidence pour l’habitant de Baar, également président du Groupement de la population de montagne du Valais romand, du conseil d’administration de la SEIC et membre du conseil d’administration de Nendaz-Veysonnaz remontées mécaniques. «Après vingt-huit ans de Conseil je crois que c’est bon», nous confie-t-il en riant. «Je crois que c’est le moment de passer la main.»

Double changement pour Nendaz? 

La fin d’une époque pour les citoyennes et les citoyens de Nendaz qui pourrait s’accompagner d’un autre changement majeur. Les administrés devraient en effet être appelés à voter sur une diminution du nombre de conseillers. Aujourd’hui au nombre de onze, ils pourraient être réduit à neuf lors de la prochaine législature.  

A lire aussi: Nendaz: bientôt 9 conseillers au lieu de 11?

par Noémie Fournier