23.10.2020, 18:00
Lecture: 4min

Monthey: Aferdita Bogiqi, celle qui porte les drapeaux des femmes et des étrangers

Premium
chargement
Aferdita Bogiqi a fait sa place avec persévérance, tout en passant par l'inconfort.

Communales Elle est la première à rejoindre l’exécutif de Monthey après huit ans sans femmes. L’élue socialiste d’origine kosovare représente aussi les communautés étrangères. Portrait d’une courageuse.

Elle le dit. Elle a dû faire ses preuves. Deux fois plus. Voire quatre fois plus, allez. Parce qu’elle est une femme, d’abord, et parce que son nom ne sonne pas très valaisan.

A Monthey, Aferdita Bogiqi rejoint la table d’un Conseil municipal resté 100% masculin depuis huit ans. Elle redore ainsi le blason d’une ville citée en mauvaise élève. «C’est un symbole que je ressens et...

À lire aussi...

Elections communalesA Monthey, le PLR récupère son troisième siègeA Monthey, le PLR récupère son troisième siège

L’ÉDITOLa fin d’une époque. L’édito de Vincent FragnièreLa fin d’une époque. L’édito de Vincent Fragnière

Aux urnesCommunales 2020 – Résultats: à Monthey, le PLR devance le PDCCommunales 2020 – Résultats: à Monthey, le PLR devance le PDC

Un objectif communA Monthey, les femmes s’unissent pour entrer à l’exécutifA Monthey, les femmes s’unissent pour entrer à l’exécutif

Top