Grimisuat: une présidence historique jouée à pile ou face

chargement

Election complémentaire Scénario rarissime à Grimisuat. A l’issue du second tour de l’élection présidentielle, Myriam Erné-Savioz et Raphaël Vuigner ont terminé avec 634 voix chacun. Le tirage au sort, prévu par la loi en cas d’égalité, a désigné le candidat de Grimisuat Autrement. Pour la première fois de l’histoire, le PDC laisse échapper la présidence de la commune.

 23.02.2020, 17:00
Lecture: 5min
Premium
Les deux candidats ont glané 634 suffrages. Raphaël Vuigner a remporté la présidence après un «pile ou face».

L’histoire est rocambolesque. Entourés d’une cinquantaine de citoyens, les deux candidats scrutent la porte d’entrée du bâtiment communal. Elle reste close. L’annonce des résultats, prévue à midi, se fait attendre. Plus les minutes s’égrènent, plus la tension gagne les visages. Les sourires sont crispés. Raphaël Vuigner et Myriam Erné-Savioz jettent furtivement des regards à l’étage. C’est le berceau de l’agitation, là où les suffrages sont comptabilisés.

Il est 12 h 49. Le vice-président, Frédéric Vuignier, apparaît enfin sur le parvis. Il...

À lire aussi...

PrésidentielleGrimisuat: le duel à la présidence se jouera dans l’urne et pas sur scèneGrimisuat: le duel à la présidence se jouera dans l’urne et pas sur scène

BallottageGrimisuat: Raphaël Vuigner s’apprête à livrer un nouveau duel contre le PDCGrimisuat: Raphaël Vuigner s’apprête à livrer un nouveau duel contre le PDC

ElectionsPrésidence de Grimisuat: l’interview tac au tac de Raphaël VuignerPrésidence de Grimisuat: l’interview tac au tac de Raphaël Vuigner

Top