10.10.2020, 17:10
Lecture: 4min

Communales 2020: retour gagnant ou deuxième claque?

Premium
chargement
L'UDC Grégory Logean et le PLR Fabien Girard tentent un retour dans l'exécutif de leur commune respective. Bien qu'élus ils avaient raté leur réélection.

Histoire de campagne 5/6 Rater sa réélection lorsqu’on est conseiller communal, c’est rare, mais ça arrive et c’est souvent rédhibitoire. Cette année, l’UDC Grégory Logean se relance à Hérémence et le PLR Fabien Girard à Monthey. Coup de poker ou calcul maîtrisé?

Au niveau communal, ne pas être réélu lorsqu’on bénéficie de la prime au sortant, c’est une claque. Car ceux qui vous ont tracés ou qui ont rajouté un adversaire sont parfois ceux avec qui vous avez trinqué la veille.

Cette mauvaise surprise, l’UDC Grégory Logean l’a vécue en 2012 à Hérémence et le PLR Fabien Girard, à Monthey, en 2016. Tous deux se relancent cette année, au risque de prendre une deuxième claque. Si le calcul semble maîtrisé...

À lire aussi...

Histoire de campagne [4/6]Communales 2020: au Conseil général d'Ayent, seulement 17 candidats pour 30 siègesCommunales 2020: au Conseil général d'Ayent, seulement 17 candidats pour 30 sièges

Ça chauffe [4/6]Communales 2020: les objectifs des indépendants qui pimentent la campagne à Martigny, Arbaz, Vex et ChamosonCommunales 2020: les objectifs des indépendants qui pimentent la campagne à Martigny, Arbaz, Vex et Chamoson

Histoire de campagne (2/6)Communales 2020: à Monthey, les Cottet père et fils se présentent pour la même ville mais pas dans le même partiCommunales 2020: à Monthey, les Cottet père et fils se présentent pour la même ville mais pas dans le même parti

Le dossier [1/6]Communales 2020: au temps du Covid, la campagne s’annonce plus proche du citoyen et plus digitaleCommunales 2020: au temps du Covid, la campagne s’annonce plus proche du citoyen et plus digitale

Top