15.11.2020, 13:44

Communales 2020 – Résultats: le socialiste Olivier Turin élu président de Collombey-Muraz

chargement

On vote La commune chablaisienne n’est plus en mains démocrates-chrétiennes. Olivier Turin a gagné sa place de chef de l’exécutif face à Sandra Cottet Parvex. La vice-présidence revient à Alexis Turin du PLR.

Olivier Turin est le nouveau président de Collombey-Muraz.

Olivier Turin est le nouveau président de Collombey-Muraz. Avec 1268 voix, le socialiste succède à Yannick Buttet à la tête de la commune. Il a emporté son duel face à la conseillère démocrate-chrétienne Sandra Cottet Parvex, qui comptabilise quant à elle 1019 voix. Ce match à la présidence était attendu depuis plus de trente ans dans la commune chablaisienne et la participation s’est montée à 43%. 

C’est donc une première dans l’histoire de Collombey-Muraz: un socialiste chef de l’exécutif, alors que la municipalité était en mains démocrates-chrétiennes depuis 1920. Olivier Turin avait été élu à la vice-présidence de la commune dès sa première législature, en 2012. Il préside également cette année le Grand Conseil valaisan.


Résultats

Présidence :
Olivier Turin, 1268 voix

Sandra Cottet Parvex, 1019 voix

 

Vice-présidence :
Alexis Turin, 1241 voix

Mikaël Vieux, 868 voix
 

 

Alexis Turin est le nouveau vice-président

Avec 1241 voix, le libéral-radical Alexis Turin accède à la vice-présidence de Collombey-Muraz. Son adversaire Mikaël Vieux, de l’UDC, récolte quant à lui 868 suffrages. «C’est un soutien énorme qui me donne davantage de motivation pour cette future législature», a commenté le vainqueur. 

Cet écart de voix entre les deux candidats s’explique, selon le libéral-radical, par l’alliance partisane que l’UDC avait faite avec le PDC. «Ils ont dénigré le PS et le PLR dans un tous-ménages et plusieurs citoyens ont été choqués de leurs propos.» 

Pour Mikaël Vieux, dont c’était la troisième tentative à la vice-présidence, cette alliance a, au contraire, fonctionné: «Même si je n’ai pas été élu, j’ai doublé mon score d’il y a quatre ans. Je suis UDC et non-bourgeois de la commune, sans alliance, difficile d’atteindre un tel nombre de voix. C’est un choix totalement assumé.»



À lire aussi...

Communales 2020Match à la présidence de Collombey-Muraz: Sandra Cottet Parvex face à Olivier TurinMatch à la présidence de Collombey-Muraz: Sandra Cottet Parvex face à Olivier Turin

Aux urnesCommunales 2020 - Résultats: à Collombey-Muraz, le PDC perd sa majorité absolueCommunales 2020 - Résultats: à Collombey-Muraz, le PDC perd sa majorité absolue

Top