18.10.2020, 11:30

Communales 2020 – Résultats: à Sion, le PLR sort gagnant du statu quo

chargement
Les trois élus PLR, Philippe Varone, Nadine Pardo et Raphaël Marclay ont le sourire derrière le masque. Leur parti devient la première force électorale de la commune.

Aux urnes Dans la capitale, les neuf sortants sont réélus. En termes de forces électorales, le PLR devient de justesse le premier parti de la municipalité devant le PDC.

À Sion, rien ne bouge. Les forces restent intactes (3 PLR, 3 PDC, 1 PS, 1 Vert et 1 UDC) et les neuf sortants vont rempiler. Un changement de nom a toutefois failli s’amorcer chez les démocrates-chrétiens où Raphaël Zuchuat termine à 13 voix derrière Sébastien Gattlen, troisième de liste. Ailleurs, le score est sans appel. «Les conseillers communaux ont fait du bon travail et c’est une excellente nouvelle qu’ils soient tous reconduits», se réjouit Philippe Varone (PLR), chef de l’exécutif sédunois. Son parti enregistre la plus forte progression.

Carton bleu

Aujourd’hui, le PLR pèse 22’306 suffrages. C’est cinq de plus que le PDC. C’est peu, mais suffisant pour devenir la plus grande force politique de la capitale. En 2016, les démocrates-chrétiens terminaient en tête à plus de 3’600 bulletins d’avance.

Elu avec plus de 1000 voix d’avance sur Raphaël Marclay, second de liste, Philippe Varone analyse le score du PLR à la lueur de sa fonction. «Un parti présidentiel a souvent une audience renforcée», relève-t-il avant de lorgner du côté de l’avenir. «Nous pouvons espérer que cette dynamique se poursuive pour l’élection du Conseil général (ndlr: 15 novembre prochain)». 

Marylène Volpi-Fournier confirme

Dans la capitale, les Verts sont en légère perte de vitesse par rapport à 2016. Mais pas suffisamment pour inquiéter Marylène Volpi-Fournier qui accroche sa première élection à l’échelle communale. Troisième de liste il y a quatre ans (derrière Christophe Clivaz et Thierry Largey), la conseillère municipale efface aujourd’hui son étiquette de vienne-ensuite. «En 2016, nous n’avions pas vraiment fait campagne. Nous laissions aller Christophe Clivaz pour sa 3e législature. Nous étions là surtout pour porter de l’eau au moulin», souligne l’élue.

Les résultats

PLR
Varone Philippe, sortant, élu, 3950 voix
Marclay Raphaël sortant, élu, 2927 voix
Pardo Nadine sortante, élue, 2670 voix

Juillerat Olivier, non élu, 2335 voix

Sierro Fardel Christelle, non élue, 2263 voix
Paladini Chantal, non élue, 2019 voix

PS
Chappot Florian sortant, élu, 1851 voix

Crettenand Virginie, non élue, 1428 voix

Guex-Crosier Johanne, non élue, 1221 voix
Salamolard Sébastien, non élu, 1069

LES VERTS
Volpi Fournier Marylène, sortante, élue, 1650 voix

Hofmann Jacquod Mireille, non élu, 1564 voix 

Pfister Brigitte, non élue, 1398 voix

Mirailles Christian, non élu, 1339 voix

Dubuis Alexandre, non élu, 1327 voix

PDC

Bitschnau Christian, sortant, élu, 3083 voix
Schmid Carole sortante, élue, 2782 voix
Gattlen Sébastien sortant, élu, 2638 voix

Zuchuat Raphaël, non élu, 2625 voix
Bonvin Claire-Lise, non élue, 2291 voix

Perruchoud Stéphanie, non élue, 2007 voix

UDC

Fauchère Cyrille sortant, élu, 1825 voix

Barras-Dussex Gabrielle, non élue, 916 voix
Boand Vincent, non élu, 867 voix
Reist Martin, non élu, 847 voix

VERT’LIBÉRAUX

Jansen Philippe, non élu, 620 voix

Furbringer Jean-Marie, non élu, 312 voix

Carruzzo Samuel, non élu, 302 voix
Pitteloud Bryan, non élu, 300 voix

Guidetti Carlo, non élu, 258 voix

CENTRE GAUCHE-PCS

Theler Maud, non élue, 767 voix
Pallara Juan Carlos, non élu, 305 voix

 

La réaction de la Verte Marylène Volpi


 

Pour retourner à la liste des résultats par commune

A lire aussi : Notre dossier complet sur ces «Communales 2020»

 

Les résultats dans les communes voisines 

Conthey

Savièse

Grimisuat

Vex

Mont-Noble

La situation actuelle

Dans la capitale valaisanne, l’exécutif se compose de 3 PLR, 3 PDC, 1 UDC, 1 AdG ainsi qu’un Vert. Au total, 32 candidats (contre 33 il y a 4 ans) sont répartis sur les sept listes. Les neuf sortants se représentent.

Deux formations, les Vert’Libéraux et le Centre-Gauche PCS, se lancent pour la première fois. Leurs chances restent toutefois maigres. À Sion, globalement, les forces politiques ne devraient pas être bouleversées. Les Verts pourraient progresser sur le plan électoral par rapport à 2016, mais l’obtention d’un second siège serait une surprise.

Quant à la présidence PLR, elle ne sera a priori pas attaquée. Philippe Varone devrait tacitement accéder à un deuxième mandat à la tête de l’exécutif sédunois.

Les résultats de tous les candidats seront publiés ici dès la fin du dépouillement.


À lire aussi...

CommunalesMonthey: Aferdita Bogiqi, celle qui porte les drapeaux des femmes et des étrangersMonthey: Aferdita Bogiqi, celle qui porte les drapeaux des femmes et des étrangers

Communales 2020Vétroz: mieux élu, il laisse sa place au Conseil à son neveuVétroz: mieux élu, il laisse sa place au Conseil à son neveu

Elections communalesA Nendaz, l’hégémonie PDC est contestée. Le PLR attaque la vice-présidenceA Nendaz, l’hégémonie PDC est contestée. Le PLR attaque la vice-présidence

ChroniqueDe Val de Bagnes à Brigue. La chronique politique de Vincent FragnièreDe Val de Bagnes à Brigue. La chronique politique de Vincent Fragnière

AnalyseCoups de crayon, prime aux sortants et représentativité: les chiffres étonnants des élections communalesCoups de crayon, prime aux sortants et représentativité: les chiffres étonnants des élections communales

Top