18.10.2020, 11:34

Communales 2020 – Résultats: à Icogne, ils ont choisi Frédéric Délèze

chargement
Martial Kamerzin, Olivier Duchoud, Nathalie von Dach, Sébastien Schornoz et Frédéric Délèze, forment le nouveau conseil communal d'Icogne.

Aux urnes Les citoyens d’Icogne ont élu leurs autorités communales ce dimanche. Quatre candidats se sont présentés pour cinq sièges. Ceux-ci avaient donc été élus tacitement. Le peuple devait désigner un cinquième conseiller. Découvrez ici qui est ce candidat, notre analyse et les premières réactions.

Les résultats

PS, INDEPENDANT et ALLIANCE CITOYENNE (+1)

Frédéric Délèze, 123 voix, Elu avec 68,7%

Martial Kamerzin, Olivier Duchoud, Nathalie von Dach et Sébastien Schornoz, ont été élus tacitement.

179 personnes ont voté sur 411 électeurs, soit une participation d’environ 43%.
Il y avait 20 bulletins blancs et 7 nuls.


L’analyse

C’est le nom de Frédéric Délèze qui est sorti des urnes ce dimanche à Icogne pour compléter ceux des 3 conseillers et de la conseillère élus tacitement.

Une demi-surprise, car le PS et les Indépendants avaient envoyé un tout ménage pour proposer Frédéric Délèze, originaire de Veysonnaz et établi à Icogne depuis 11 ans. Ce commandant de la protection civile à Grône et pompier à Sierre est donc le nouveau conseiller de la commune d’Icogne.

Les conseillers et la conseillère élus ce dimanche ont jusqu’à mardi pour déposer une liste pour l’élection à la présidence et à la vice-présidence. Martial Kamerzin se représentera au poste de président, tandis qu’Olivier Duchoud se portera en tant que vice-président.

Ce dimanche, aucun autre élu ne semble vouloir remettre en cause ce choix.


Les réactions

Pour Frédéric Délèze qui a récolté 68.7% des voix, ce premier départ en politique démarre sous de bons auspices. «Je suis content de mon résultat et je me réjouis d’entreprendre cette nouvelle aventure avec une équipe où je me sens soutenu.»

Nathalie von Dach assure une représentation féminine au sein du conseil. «Je suis heureuse de m’investir pour mon village, et je me sens prête à relever les défis», assure-t-elle tout sourire.

Un enthousiasme partagé par Martial Kamerzin, deux fois heureux. «Heureux d’accueillir cette nouvelle conseillère et ce nouveau conseiller pour gérer la commune d’Icogne. Très heureux aussi du résultat de Frédéric, 68.7% des voix.»
 

Pour retourner à la liste des résultats par commune

A lire aussi: Notre dossier complet sur ces «Communales 2020»

 

Les résultats dans les communes voisines

Crans-Montana

Lens

Ayent

St-Léonard

Sierre

La situation actuelle

Cette année, le matériel de vote pour les élections communales reçu par les citoyennes et citoyens de la commune d’Icogne se résumait à une seule feuille blanche! Pas de liste de partis, pas de candidats à qui donner sa voix. La faute à une pénurie de prétendants et/ou de prétendantes. Pour rappel, s’étant porté candidat sur une liste séparée (Alliance démocratique) en 2016, Aristide Bagnoud s’est vu refuser de figurer sur la liste commune de 2020. Ce qui a décidé celui qui est aussi député PDC au Grand Conseil depuis 12 ans à ne pas se représenter.

Une seule liste commune a donc été déposée. Elle réunit PS et Indépendant et Alliance Citoyenne et est composée de 4 candidats pour 5 sièges. Martial Kamerzin (actuellement président), Olivier Duchoud, Nathalie von Dach et Sébastien Schornoz sont donc élus tacitement.

Le ou la cinquième membre du conseil communal d’Icogne sera élu au système majoritaire. C’est un fait rare en Valais romand. Un cas particulier qu’on a cependant déjà vu dans certaines petites communes de la partie germanophone du canton.

Reste à savoir quel nom va sortir des urnes. Ce peut être tout un chacun ou une chacune et cette personne ne peut refuser, au moins pour une législature.

A savoir que le PS et les Indépendants ont envoyé un tout ménage pour proposer Frédéric Délèze, originaire de Veysonnaz et établi à Icogne depuis 11 ans. Ce commandant de la protection civile à Grône et pompier à Sierre pourrait bien être élu ce dimanche.

A moins qu’Aristide Bagnoud soit rappelé par le peuple, bien qu’il dise haut et fort qu’il refuserait le mandat. Refus qu’il lui serait autorisé par les autorités cantonales selon les renseignements pris.


À lire aussi...

AnalyseCoups de crayon, prime aux sortants et représentativité: les chiffres étonnants des élections communalesCoups de crayon, prime aux sortants et représentativité: les chiffres étonnants des élections communales

Communales 2020Communales 2020: 47 président-e-s élu-e-s et douze duels dans les communes du Valais romandCommunales 2020: 47 président-e-s élu-e-s et douze duels dans les communes du Valais romand

CommunalesChalais: deux femmes en lice pour la présidenceChalais: deux femmes en lice pour la présidence

Communales 2020Les citoyens de Finhaut auront droit à un duel à la présidenceLes citoyens de Finhaut auront droit à un duel à la présidence

Communales 2020Présidence de Trient: le même duel qu'en 2016Présidence de Trient: le même duel qu'en 2016

Top