18.10.2020, 12:00

Communales 2020 – Résultats: à Crans-Montana, la gauche perd sa place lors du passage de 11 à 7 sièges

chargement
Les électeurs de Crans-Montana choisissent leurs autorités communales ce dimanche.

Aux urnes Les citoyens de Crans-Montana élisent leurs autorités communales ce dimanche. Découvrez ici tous les détails de ce scrutin, les résultats de chaque candidat, notre analyse et les premières réactions.

Les résultats

PLR (3)

Nicolas Féraud, 1810 voix, élu

Rose-Marie Clavien, 1604 voix, élue

Kevin Barras, 1289 voix, élu

Jordy Bonvin, 1167 voix, non élu

MDC (1)

Nicole Bonvin Clivaz, 1149 voix, élue

Zoran Bojkovic, 423 voix, non élu

PDC (2)

Laurent Bagnoud, 1099 voix, élu

Marielle Clivaz, 1054 voix, élue

Daniel Moix, 863 voix, non élu

UDC (1)

Yvan Rion, 924 voix, élu

Serge Rey, 494 voix, non élu

Alexis Bonvin, 367 voix, non élu

CRANS-MONTANA AUTREMENT (0)

Carlo Clivaz, 858 voix, non élu

Tarcis Ancay, 442 voix, non élu

Ramon Montoya, 300 voix, non élu

L’analyse

En réduisant le nombre de sièges de 11 à 7, il fallait bien que quelqu’un y laisse des plumes. C’est Crans-Montana Autrement, réunissant le PS et les Verts, qui paie l’addition. Carlo Clivaz, qui n’a pourtant pas démérité, ne se retrouvera donc plus autour de la table du conseil communal. Son absence marque la perte de la pluralité des opinions, tandis que la nette domination des PLR et l’excellent score de Nicole Bonvin Clivaz du Mouvement Démarche Citoyenne, annoncent une nouvelle législature dominée par une grosse majorité. 

Alliés dès la naissance de la nouvelle commune de Crans-Montana, les PLR et le MDC se voient donc plébiscités par le peuple. La bonne gestion des finances par l’UDC Yvan Rion est, elle aussi, saluée.

Le PDC obtient deux sièges, c’est 8% de moins qu’en 2016. Et donc une demi-défaite pour le parti démocrate chrétien. 

On jubile du côté des PLR

Le président Nicolas Féraud se réjouit de «cet excellent résultat d’équipe. C’est une marque de reconnaissance des citoyens qui ont salué notre politique et notre ligne de conduite.» Nicolas Féraud admet que «le PS a sûrement une légitimité à siéger mais avec ce passage de 11 à 7 sièges, tous les partis ont resserré les rangs et Carlo Clivaz n’a pas reçu les apports que son travail des 4 années passées méritait.»

La conseillère MDC, Nicole Bonvin Clivaz, est contente et soulagée. «Je suis très reconnaissante de ce résultat, je l’accueille comme une reconnaissance du travail accompli.»

Une femme de plus grâce au PDC

Le PDC Laurent Bagnoud est satisfait d’être réélu, «avec, en plus des suffrages de mon parti, des apports d’autres formations. D’autant que je n’ai pas eu des dossiers très simples à gérer. CMS tout comme l’ACCM, ne sont pas des dossiers forcément porteurs de voix.» Il salue l’arrivée de Marielle Clivaz, «une commerçante passionnée de politique, qui s’est toujours engagée pour la société.»

A noter qu’avec l’arrivée de la PDC Marielle Clivaz, la commune de Crans-Montana peut presque se targuer d’avoir la parité au sein de son conseil communal. 

Laurent Bagnoud déplore cependant l’absence de Crans-Montana Autrement dans le futur conseil. «C’est tout un pan de notre population qui ne sera plus représentée. Et c’est vraiment dommage, car Carlo Clivaz apportait beaucoup au conseil communal.»


 

Pour retourner à la liste des résultats par commune

A lire aussi : Notre dossier complet sur ces «Communales 2020»

 

Les résultats dans les communes voisines 

Lens

Noble-Contrée

Icogne

Sierre

Chippis

La situation actuelle

Le conseil communal de Crans-Montana compte aujourd’hui 11 membres, à savoir 4 PLR, 4 PDC, 1 MDC, 1 AdG et 1 UDC. Les citoyens de la commune ont accepté en juin d’abaisser à 7 le nombre de représentants à l’exécutif à compter de la législature 2021-2025.

L’enjeu de cette élection est donc de voir dans quelle mesure les cartes seront redistribuées. Le PDC et le PLR se partagent aujourd’hui la majorité. En sera-t-il de même ce dimanche soir? Alors que le PLR présente quatre candidats dont deux conseillers en place, parmi lesquels le président Nicolas Féraud, le PDC présente trois candidats dont le sortant Laurent Bagnoud. 

En 2016, 7 des 11 élus provenaient de l’ancienne commune de Chermignon. Les Chermignonards voteront-ils à nouveau en masse pour les leurs? Assistera-t-on à un vote anti-Chermignon dans les autres parties de la commune? Les jeux sont ouverts. 


À lire aussi...

CommunalesChalais: deux femmes en lice pour la présidenceChalais: deux femmes en lice pour la présidence

Communales 2020Les citoyens de Finhaut auront droit à un duel à la présidenceLes citoyens de Finhaut auront droit à un duel à la présidence

Communales 2020Présidence de Trient: le même duel qu'en 2016Présidence de Trient: le même duel qu'en 2016

CommunalesArbaz: Vincent Rebstein jette l’éponge, Jean-Michel Bonvin élu tacitement à la présidenceArbaz: Vincent Rebstein jette l’éponge, Jean-Michel Bonvin élu tacitement à la présidence

Communales 2020Sembrancher: Eric Voutaz contre Marie-Madeleine Luy pour la présidenceSembrancher: Eric Voutaz contre Marie-Madeleine Luy pour la présidence

Top