18.10.2020, 11:30

Communales 2020 – Résultats: à Arbaz, le PDC perd la majorité absolue qui change de camp

chargement
Les électeurs d'Arbaz choisissent leurs autorités communales ce dimanche.

Aux urnes L’indépendant et les deux candidats du GDIP sont élus. Les deux mouvements, alliés, sont les nouveaux majoritaires. La présidence PDC semble plus que jamais en danger.

À Arbaz, le PDC souffre. Il perd son troisième siège et la majorité absolue. Il pourrait également laisser échapper les commandes de l’exécutif. Le président Vincent Rebstein, réélu avec 272 voix, apparaît affaibli face à son concurrent désigné, l’indépendant Jean-Michel Bonvin (289 voix). Ce dernier, allié au Groupement pour la défense des intérêts publics d’Arbaz (GDIP), peut capitaliser sur un réservoir de voix qui fait défaut à son rival PDC. «S’il devait y avoir un duel à la présidence, le GDIP sera évidemment derrière Jean-Michel Bonvin. C’est ce qu’on avait prévu depuis le début», rappelle Hugo Bonvin, fraîchement élu.

Sur le papier donc, la coalition pèse désormais trois sièges sur cinq. «La stratégie a bien fonctionné, la majorité a changé de camps. Il faut faire le calcul, il semblerait que je dispose de plus de réserves pour un second tour», lance Jean-Michel Bonvin.

Occupé à une séance, Vincent Rebstein n’a pas retourné nos appels dimanche dans la soirée.


Les résultats

PDC

Aymon-Constantin Charlotte: 276 (élue)

Rebstein Vincent: 272 (élu)

GDIP

Torrent Alain: 355 (élu)

Bonvin Hugo: 350 (élu)

Arbaz Durablement

Bonvin Jean-Michel: 289 (élu)
 


 

Pour retourner à la liste des résultats par commune

A lire aussi : Notre dossier complet sur ces «Communales 2020»

 

Les résultats dans les communes voisines 

Ayent

Grimisuat

Savièse

Sion

Icogne

La situation actuelle

À Arbaz l’exécutif se compose de trois PDC et de deux GDIP (Groupement pour la Défense des Intérêts Publics d’Arbaz). Sept candidats (4 PDC, 2 GDIP, 1 Arbaz Durablement) convoitent les cinq sièges.

Le président sortant, Vincent Rebstein (PDC), veut rempiler pour un quatrième mandat à la tête de la commune. En 2016, à l’issue du premier tour, il était le meilleur élu avec 375 voix et accédait tacitement aux commandes de l’exécutif. Mais cette année, le candidat d’Arbaz Durablement, Jean-Michel Bonvin, veut lui barrer la route pour s’emparer de la présidence. Il se lance seul sur une liste et ce premier tour lui servira de baromètre de popularité.

À noter encore que les deux candidats du GDIP font une campagne commune avec Jean-Michel Bonvin. Si les trois alliés sont élus à la municipalité, ils renverseront la majorité PDC.


À lire aussi...

CommunalesArbaz: Vincent Rebstein jette l’éponge, Jean-Michel Bonvin élu tacitement à la présidenceArbaz: Vincent Rebstein jette l’éponge, Jean-Michel Bonvin élu tacitement à la présidence

Top