03.10.2020, 17:00
Lecture: 4min

Communales 2020: au Conseil général d'Ayent, seulement 17 candidats pour 30 sièges

Premium
chargement
Avec ses 4000 habitants, Ayent est la plus petite commune du Valais à disposer d'un Conseil général.

Histoire de campagne [4/6] La fonction de conseiller général intéresse tellement peu d'Ayentôts qu'à peine un siège sur deux est convoité. «Le Nouvelliste» a cherché à connaître les causes de ce désintérêt.

L’ère du Conseil général est-elle révolue à Ayent? La question se pose dans la plus petite commune du Valais (4000 habitants) à avoir troqué son assemblée primaire pour un législatif élu. Cette année, les trente sièges de conseillers généraux n’intéressent en effet que 17 candidats. Contre 25 il y a quatre ans.

La désaffection pour le poste touche tous les partis. Le PDC, le PS et le PLR lancent deux fois moins de candidats qu’ils ne disposent de sièges. Les Verts...

À lire aussi...

Une commune, une histoireAyent: l’année où le barrage a vacilléAyent: l’année où le barrage a vacillé

FusionsAyent: le litige entre le législatif et l’exécutif ne justifie pas une intervention du Conseil d’EtatAyent: le litige entre le législatif et l’exécutif ne justifie pas une intervention du Conseil d’Etat

La politique, ce n’est pas que du sérieuxCommunales 2020: oui, d’accord. Mais dans les bistrots, à Saint-Gingolph, ils disent quoi, les gens?Communales 2020: oui, d’accord. Mais dans les bistrots, à Saint-Gingolph, ils disent quoi, les gens?

HISTOIRE DE CAMPAGNE [3/6]Communales 2020: à Leytron, une candidate PLR a été douze ans conseillère PDCCommunales 2020: à Leytron, une candidate PLR a été douze ans conseillère PDC

Présidente défendez-vous [3/6]Communales 2020: la présidente de Martigny Anne-Laure Couchepin Vouilloz à la barreCommunales 2020: la présidente de Martigny Anne-Laure Couchepin Vouilloz à la barre

Top