12.09.2020, 17:00
Lecture: 4min

Communales 2020: à Chamoson, le président Claude Crittin ne vise pas forcément la présidence

Premium
chargement
Le deuxième mandat de Claude Crittin a été marqué par la lave torrentielle d'août 2019. «Ce dossier ne joue aucun rôle dans l’éventuelle décision de ne pas me représenter. Au contraire, j’aimerais bien en finaliser l'aspect sécuritaire.»

Histoire de campagne [1/6] Les citoyens de Chamoson vivront des élections communales inhabituelles à plusieurs titres. Ils pourront réélire Claude Crittin, sans que celui-ci ne brigue à nouveau la présidence. Et ils auront la possibilité de voter pour le candidat d’un nouveau parti indépendant.

En 2012, Claude Crittin décrochait la présidence de la commune de Chamoson. Huit ans plus tard, l’élu PDC sollicite un nouveau mandat en tant que conseiller… sans être certain de rebriguer la présidence.

«Comme je l’ai dit à l’assemblée de parti, en l’état, j’ai des disponibilités professionnelles conciliables avec un mandat de conseiller, mais pas de président.» Claude Crittin précise que cette situation pourrait évoluer d’ici le scrutin du 18 octobre et qu’il pourrait ainsi continuer à concilier son...

À lire aussi...

Nouveau capVal de Bagnes, la répartition des dicastères augure un changement politiqueVal de Bagnes, la répartition des dicastères augure un changement politique

Portrait politiqueChristophe Maret, l’homme qui tombe à picChristophe Maret, l’homme qui tombe à pic

DésignéPort-Valais: le 2e élu du Parti indépendant est connuPort-Valais: le 2e élu du Parti indépendant est connu

PolitiqueTout sur le taux de participation des communales valaisannes 2020Tout sur le taux de participation des communales valaisannes 2020

Vote sanctionMonthey: non réélue, Laude-Camille Chanton paie pour avoir osé parlerMonthey: non réélue, Laude-Camille Chanton paie pour avoir osé parler

Top