Réservé aux abonnés

Qu’est-ce que ça change, un Valais sans majorité absolue?

À la table du Gouvernement, le PDC ne pourra plus décider seul. Une première depuis plus de 150 ans. En Valais, cette perte de la majorité absolue présage d’importants changements. À commencer par un parlement plus libéré et l’inexorable déclin d’un système favorisant les siens, entamé il y a plusieurs législatures.
29 mars 2021, 19:00 / Màj. le 29 mars 2021 à 19:25
Le nouveau visage du Gouvernement met fin à 150 d'histoire. Alors forcément, des changements s'amorcent.

La campagne, historique, s’est tissée autour de cette question. Celle de la représentativité des forces politiques à la table gouvernementale. Et le peuple plaide en faveur de la pluralité. Il veut faire du Vieux-Pays un anachronisme. Mais la fin d’une majorité coïncide-t-elle forcément la fin d’une ère? Sans complètement bousculer l’ordre établi, des changements semblent s’opérer sur le fond.

Des PDC plus offensifs, mais aussi plus humbles

Le Gouvernement valaisan n’est ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois