03.02.2021, 11:58

Cantonales 2021: le lapsus de Darbellay, le masque de Schmidt, les perles de campagne sur les réseaux (épisode 8)

chargement

Chronique Cette année, en raison de la crise sanitaire, la campagne pour les élections cantonales se jouera aussi et peut-être plus que d’habitude sur les réseaux sociaux. Nous la suivons pour vous… Et c’est croustillant.

1/2  

Lapsus révélateur, mais de quoi?

Interviewé par le rédacteur en chef du «Walliser Bote», Christophe Darbellay cite les trois candidats PDC à faire élire au Conseil d’Etat et il commence par… Frédéric Favre (PLR). Avant de se reprendre et de parler de Gaudin et Schmidt, ses colistiers. Il rit franchement de son erreur.

Evidemment, on se dit dans un premier temps qu’il s’agit d’un simple lapsus. Mais Christophe Darbellay est un peu l’homo politicus par excellence. Ceux qui le côtoient régulièrement savent que sa langue fourche rarement sans son consentement. Il n’aurait jamais dit cela si son collègue sortant avait été Oskar Freysinger. Comme on est du genre à voir de la tactique politique partout, on peut dès lors formuler deux hypothèses.

 

 

La première. Ce lapsus est là pour rappeler encore une fois à quel point Frédéric Favre a été proche du PDC durant ces quatre ans. Il est aujourd’hui évident que les deux sortants PDC et le conseiller d’Etat PLR s’apprécient. Et, tactiquement, ils ont tous trois compris qu’en se soutenant mutuellement, PDC et PLR ont tout à gagner. Le PDC peut conserver ses trois fauteuils (et y asseoir Serge Gaudin) et le PLR assurer le maintien du sien. Le cinquième siège se jouerait dans ce cas entre Franz Ruppen (UDC) et un·e des trois candidat·e·s de gauche. 

La deuxième. Ce lapsus est là pour marquer une certaine distance avec le troisième PDC Serge Gaudin. Peut-être trop proche de l’aile droite du PDC au goût de Christophe Darbellay, sans que ce dernier ne puisse ouvertement le dire. Derrière l’apparente unité orange, des petites piques sont lancées. Dans sa grande interview, à la question de savoir «quel département il allait prendre à la place de l’économie pour laquelle Serge Gaudin a beaucoup plus d’expérience que lui», Christophe Darbellay répondait: «Dans la métallurgie peut-être. Je ne laisserai pas l’économie à Gaudin.» Pas très sympa, non?

Quelle que soit l’hypothèse, on se dit que toutes ces marques de proximité entre Darbellay et Favre doivent commencer à embarrasser autant Serge Gaudin que Frédéric Favre. Le premier parce qu’il risque fort d’être aux prises avec le second pour être élu. Le second parce qu’à force, on pourrait avoir l’impression qu’en votant pour lui on donne sa voix à un quatrième PDC.

 

Le vote femmes

La conseillère municipale verte Marylène Volpi Fournier évoque le vote des femmes sur Facebook. Reste à savoir si elle votera pour les deux candidates de son parti, elle qui est fâchée avec la stratégie d’alliance avec le PS qui l’a exclue du jeu.

Reste aussi à savoir si elle sera présente au deuxième tour.

 

 

Une affiche dans son salon

Une affiche électorale qui disparaît? Le PLR de Leytron présente ce probable acte de vandalisme électoral avec humour, en laissant entendre que le voleur a voulu décorer son salon avec la photo des candidats PLR du district de Martigny…

Et si c’était vrai?

 

 

 

Citer Machiavel, ça le fait

On vous a parlé des perles de la campagne en vidéo. Mais on vous a peu entretenu de celles en photo. Pourtant, il y en a des croustillantes. La preuve avec le PLR du district de Sion. Dans un style à la fois classe et sobre, la page Facebook diffuse les clichés en noir et blanc de ses candidats. Le concept demandait certainement à chacun de prendre avec lui un objet pour représenter une de ses passions. Chaque publication est aussi accompagnée d’une citation. Parce que les citations ça donne l’air très cultivé.

On découvre Valériane Grichting, un livre à la main, citant Nelson Mandela. Thierry Stalder et sa trompette, accompagné d’une citation d’Hegel. Mais notre préférée, c’est certainement la photo de Swen Luyet, président du PLR Savièse et joueur du club local. Il a pris avec lui ses chaussures de foot. Il les regarde tout en citant Machiavel. «Tout n’est pas politique, mais la politique s’intéresse à tout.»

En voyant le regard du candidat sur la photo, on peut lire dans ses yeux au moment du flash une question. «Citer un classique de la pensée politique en regardant mes chaussures de foot est-ce vraiment pertinent?» Pertinent, certainement pas, mais cocasse, à coup sûr.

 

 

Des mendiants aux sous pour Facebook

La présidente du PS et candidate au Grand Conseil Barbara Lanthemann rappelle ses interventions parlementaires sur Facebook.

Elle revient ainsi sur son combat contre l’interdiction de la mendicité… à travers un post sponsorisé sur Facebook.

La mendicité aura amené quelques sous aux GAFA…

 


Une BD pour faire campagne

Créer une BD pour faire campagne en cette période assez particulière: c’est ce qu’a fait le candidat PLR à la députation Thomas Birbaum (secrétaire général de l’UDI et porte-parole du TCS Valais).

Une BD, c’est bien, mais les arguments? «Vous pouvez me croiser sur le parcours Vita de notre commune», c’est assez percutant comme slogan. Notre commune? Les élections au Grand Conseil ne se font plus par district?

 

Clin d’œil à nos lecteurs

Les premiers épisodes de ce journal de campagne nous ont montré que les lecteurs réagissent de cette manière:

  • Lorsque l’on parle du parti X, les adeptes des autres partis estiment que nous en faisons beaucoup pour le parti X, sous-entendu qu’on lui fait de la pub.
  • Par contre, les membres du parti X estiment que nous trouvons toujours quelque chose à critiquer chez eux et pas chez les autres.

Idem, évidemment, lorsque nous parlons du parti Y ou Z. A méditer.

Cet article est publié dans le dossier Elections cantonales 2021. Retrouvez tous les articles de la campagne pour le Conseil d’Etat, les interviews des candidat.e.s, les temps forts de ces élections et les résultats.

À lire aussi...

ChroniqueCantonales 2021: les perles de la campagne sur les réseaux (épisode 7)Cantonales 2021: les perles de la campagne sur les réseaux (épisode 7)

ChroniqueCantonales 2021: les perles de la campagne sur les réseaux (épisode 6)Cantonales 2021: les perles de la campagne sur les réseaux (épisode 6)

ChroniqueCantonales 2021 : les perles de la campagne sur les réseaux (épisode 5)Cantonales 2021 : les perles de la campagne sur les réseaux (épisode 5)

Cantonales 2021 : les perles de la campagne sur les réseaux (épisode 4)Cantonales 2021 : les perles de la campagne sur les réseaux (épisode 4)

Cantonales 2021Cantonales 2021: les perles de la campagne sur les réseaux (épisode 3)Cantonales 2021: les perles de la campagne sur les réseaux (épisode 3)

Top