24.08.2020, 20:30
Lecture: 7min

André Délèze, miraculé de l'avalanche de 1957 à Basse-Nendaz

Premium
chargement
André Délèze sur les lieux du drame de 1957. Au rez du bâtiment, on trouve, comme à l'époque, le dépôt des cars postaux.

Une commune, une histoire Le 24 février 1957, une coulée de neige dévaste l'entrée du village de Basse-Nendaz, souffle la menuiserie des frères Broccard et fait plusieurs victimes. Juché sur un trax au moment des faits, André Délèze est emporté mais en ressort miraculeusement indemne. Il raconte.

En attendant les élections communales d’octobre
«Le Nouvelliste» vous propose quotidiennement pendant un mois de partir à la découverte des communes du Valais romand. A travers une histoire originale, l’origine du surnom de leurs habitants et aussi une fiche d’identité.

 

«Je revois ces images aussi nettement que je vous vois vous... Et il ne se passe pas un jour sans qu’elles défilent à nouveau dans mon esprit...» Au...

À lire aussi...

Une commune, une histoireSaint-Martin: les gens viennent de loin pour puiser l’eau «merveilleuse» de la fontaine d’EmbrunSaint-Martin: les gens viennent de loin pour puiser l’eau «merveilleuse» de la fontaine d’Embrun

Top