Toute l'actu du foot des régions
 13.10.2019, 13:37

Une leçon de réalisme signée Evionnaz-Collonges

chargement
Le capitaine d'Evionnaz-Collonges De Pascali retient le Martignerain Peixoto.

3e ligue La deuxième garniture du Martigny-Sports, leader du groupe 2 de 3e ligue, accueillait samedi soir le FC Evionnaz-Collonges. Les visiteurs l’emportent 2-5 au terme d’un match complètement débridé.

Les spectateurs présents samedi soir au stade d’Octodure se sont régalés. De la jouerie, des occasions, et surtout une montagne de buts; les deux équipes ont proposé un magnifique match de 3e ligue. Les joueurs du Martigny-Sports 2 en garderont pourtant un souvenir amer. Supérieurs à leur adversaire dans le jeu, ils se font punir par le réalisme impressionnant des visiteurs. Une réussite maximale dans les deux surfaces permet à Evionnaz-Collonges de mener 1-5 puis de préserver leur avance en fin de partie Ce succès spectaculaire se double d’une très bonne opération au classement. En infligeant au leader sa première défaite de l’exercice, Evionnaz-Collonges revient à trois points de la tête tout en ayant disputé un match de moins.

Incroyable coup du chapeau

On jouait la 34e minute d’un match très équilibré lorsque Leutrim Tolaj décida de changer le cours de la soirée. Trois minutes et trois frappes plus tard, l’avant-centre s’était déjà assuré le titre honorifique d’homme du match. Grâce à un coup de tête puissant à la réception d’un coup-franc, à un face-à-face remporté contre le gardien puis à un penalty plein de sang-froid, il réalise un triplé éclair.

Ce black-out total de trois minutes est difficile à digérer 
Roberto Coniglio, entraineur de Martigny-Sports 2

Trois minutes de folie pour l’avant-centre qui permet à son équipe de rejoindre le vestiaire avec trois longueurs d’avance. Et assomme complètement l’adversaire. «Ce black-out total de trois minutes est d’autant plus difficile à digérer que nous réalisions une bonne première mi-temps, explique Roberto Coniglio, entraîneur de Martigny. Nous avons bien réagi ensuite en se créant des occasions mais lorsque l’adversaire marque sur chaque frappe qu’il tente, il n’y a rien à faire.» Un constat à peine exagéré qui témoigne bien du caractère rageant d’une telle défaite. 

Amaral préserve l’avantage

Sorti à la mi-temps suite à un claquage, le triple buteur Leutrim Tojal a refilé la tenue d’homme providentiel à son gardien Anthony Amaral pour la deuxième période. Le dernier rempart d’Evionnaz, a sorti plusieurs parades décisives alors que les adversaires poussaient pour tenter de réaliser un incroyable come-back. Ultra-dominateurs à partir de l’heure de jeu, les Martignerains ont réduit la marque à deux reprises, avant d’obtenir un pénalty qui aurait pu leur permettre de recoller à 4-5 à dix minutes du terme. Or, Anthony Amaral, très vite au sol, repoussa la tentative et évita ainsi à son équipe une fin de match de tous les dangers. 

Un classement relancé

Evionnaz-Collonges profite donc de cette victoire pour se replacer au classement. S’ils remportent leur match en retard face à Riddes mercredi, les joueurs de Massimo Prastaro prendront la tête du groupe. «Malgré les blessures de plusieurs joueurs importants, notre début de championnat est très réussi, savoure l’entraîneur. Les joueurs à disposition montrent que je peux compter sur eux et on arrive à enchaîner les bons matchs.» Même si l’efficacité montrée samedi sera difficile à reproduire tous les week-ends, Evionnaz-Collonges a prouvé avoir les moyens de jouer les premiers rôles dans ce championnat. 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top