Un succès de référence pour le FC Monthey qui s’impose sur le terrain du dauphin de première ligue

Les Chablaisiens se sont imposés 2-1 sur la pelouse du FC Meyrin, dauphin de première ligue. Issues plus compliquées pour les autres équipes valaisannes en lice ce week-end, de la 2e ligue inter à la LNB féminine.
17 oct. 2021, 08:13
/ Màj. le 18 oct. 2021 à 09:04
Cédric Strahm a vu ses hommes triompher à Meyrin.

Le FC Monthey tient son succès de référence. Auteur de belles prestations mais souvent mal récompensées depuis le début de la saison, les Chablaisiens ont cette fois quitté Meyrin avec les trois points grâce à leur victoire 2-1. 

Les deux buts signés Ben Käser et Kevin Derivaz sur la pelouse du dauphin de première ligue permettent aux Montheysans de prendre un peu d’air et de se rapprocher de la partie supérieure du classement. 

Rien ne va plus pour Martigny

Un classement dont le dernier rang est toujours occupé par le FC Martigny-Sports pour qui rien ne va plus. Les hommes de Damien Claivaz, battus chez eux par La Chaux-de-Fonds (1-3) samedi, ont enregistré une sixième défaite consécutive. Avec trois points seulement remportés lors des huit premières rondes de championnat, les Bas-Valaisans naviguent dans les eaux profondes de première ligue.  

En Promotion League, les M21 du FC Sion dirigés par Alexandre Quennoz ont été contraints au nul contre Etoile Carouge. Ni Valaisans ni Genevois n’ont trouvé l’inspiration nécessaire pour battre le portier adverse (0-0). 

Un quatrième revers de rang pour Savièse

En deuxième ligue inter, le FC Savièse devra pour sa part patienter encore un peu avant de signer un deuxième succès dans sa nouvelle catégorie de jeu. Samedi soir à domicile, les hommes d’Eric Lagger ont subi la loi du CS Romontois (0-5). Battu pour la quatrième fois de file, voilà plus de 360 minutes que le néopromu ne trouve plus le chemin du but adverse. 

En Ligue nationale B féminine enfin, le FC Sion a été battu 2-1 sur la pelouse du FC Zurich M21. Les Valaisannes avaient pourtant ouvert le score à la demi-heure de jeu grâce à Inès Aymon. Les Zurichoises ont inversé la tendance dans le dernier quart d’heure en inscrivant notamment le but victorieux sur pénalty. 


par Gregory Cassaz