Valais: c’est oui au droit de vote des étrangers pour la constituante

Le droit de vote des étrangers pourrait être inscrit dans la future Constitution valaisanne. Les constituants se sont prononcés en ce sens jeudi matin à l’occasion de la première lecture de détails.
21 oct. 2021, 15:51
/ Màj. le 21 oct. 2021 à 16:26
La constituante dit oui au droit de vote des étrangers sur le plan communal.

Le vote était annoncé serré. Il est finalement assez clair. Par 66 voix contre 48 et 2 abstentions, les constituants ont accepté jeudi matin d’inscrire le droit de vote et d’éligibilité pour les étrangers détenteurs d’un permis C sur le plan communal.

Après une matinée de discussion animée consacrée à ce point, les constituants ont pris le parti de rejoindre tous les autres cantons romands qui ont déjà inscrit cette prérogative sur le plan communal.

C’est par contre non au droit de vote dès l’âge de 16 ans, une proposition d’Appel Citoyen qui a été refusée par 72 voix contre 42 et 2 abstentions. 

Rien n’est toutefois inscrit dans le marbre, puisque le texte sera soumis à une deuxième lecture avant d’être avalisé ou non par le peuple valaisan, à l’occasion d’une votation pour l’instant prévue en 2023.

par Noémie Fournier