Réservé aux abonnés

«Trop, c’est trop!», un constituant du PDC haut-valaisan claque la porte de son parti

Sur fond de désaccord avec les instances dirigeantes de son parti, Gerhard Schmid quitte le PDC noir haut-valaisan (CVPO), mais reste membre de la constituante. Il se verrait bien siéger avec les PDC jaunes ou avec Appel Citoyen.
29 nov. 2020, 17:00 / Màj. le 29 nov. 2020 à 17:00
A 73 ans, Gerhard Schmid a été membre du CVPO pendant 48 ans. Avant la constituante, il avait siégé au Grand Conseil, ainsi qu'à l'exécutif et au Conseil bourgeoisial de Mörel-Filet.

«Gnüeg ischt gnuëg». Les Haut-Valaisans le soupirent quand «trop c’est trop!» Le constituant Gerhard Schmid l’a écrit dans la tribune du «Walliser Bote», dans laquelle il explique pourquoi il quitte un parti dont il était membre depuis 48 ans. Pourquoi il ne se reconnaît plus parmi les PDC noirs (CVPO). S’il ne cite pas nommément Beat Rieder, ses critiques semblent viser entre autre le sénateur. «Ces derniers mois, les hautes instances de mon parti n’ont pas arrêt&eacut...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois