Tout savoir sur la constituante

La constituante valaisanne veut supprimer les juges de commune miliciens contre leur gré

chargement

Justice Jeudi, à Martigny, la constituante a soutenu largement le nouveau modèle d’une justice professionnelle intercommunale. Un sondage du «Nouvelliste» auprès des juges de commune du Valais romand en poste montre, à l’inverse, que plus de 60% d’entre eux tiennent au système actuel d’un milicien pour une commune.

 05.11.2020, 17:00
Lecture: 6min
Premium
Après Brigue et toujours à cause du coronavirus, la constituante siège au CERM de Martigny. Les 110 élus présents, sur 130, siègent masqués, en respectant la distance sanitaire de 1 m 50 et en mangeant à leur place.

Dépassée, l’exception valaisanne des juges de commune? C’est l’avis quasi unanime de la constituante. Jeudi, seule la gauche haut-valaisanne a pris la parole pour défendre le statu quo du milicien élu par ses concitoyens.

Cocheffe de groupe du PDC, Marie Zuchuat a été l’une des plus critiques à l’égard du modèle actuel. «Les juges de milice ont vécu. Il faut certes une justice de première instance qui soit de proximité, mais l’augmentation des cas à traiter et...

À lire aussi...

JusticeElus dans l'indifférence, les juges de communes mènent pourtant des activités méconnues et étonnantesElus dans l'indifférence, les juges de communes mènent pourtant des activités méconnues et étonnantes

PolitiqueLa constituante valaisanne aura six mois de plus pour rendre sa copieLa constituante valaisanne aura six mois de plus pour rendre sa copie

Top