Tout savoir sur la constituante

Constitution valaisanne: «Au nom de Dieu tout-puissant» ne convainc plus

chargement

Sondage La consultation populaire autour des questions fondamentales de la future Constitution a rendu son verdict. Une nette majorité se dessine en faveur d’un changement du préambule, pour un Conseil d’Etat à sept et pour un congé parental cantonal.

 14.04.2021, 12:00
Une majorité des personnes ayant participé à la consultation en ligne veulent changer le préambule de la Constitution cantonale.

Plus de 5000 personnes ont répondu à la consultation en ligne sur le contenu de la future Constitution cantonale. Les résultats sont désormais publics.

Les participants

Ce sont surtout les habitants du Centre (46,1%) qui ont répondu aux questionnaires en ligne, devant ceux du Bas (31,9%), alors que les Haut-Valaisans se sont un peu désintéressés de ce sujet (22%).

Les jeunes ont peu participé. Les moins de 25 ans ne représentent que 8,7% des sondés. Les 65 ans et plus se sont engagés proportionnellement à leurs poids démographiques; ils représentent 19% des participants et 20% de la population valaisanne.

Les questions qui font débat

  • C’est le point chaud au moment de l’écriture du nouveau texte fondamental cantonal: le préambule. Plus de 900 participants ont apporté un commentaire sur ce point.
    La formule actuelle «Au nom de Dieu tout-puissant» ne recueille que 39,5% des votes. Une nette majorité (60,5%) se dégage en faveur du texte utilisé à Fribourg et qui parle d’un peuple «croyant en Dieu ou puisant ses valeurs à d’autres sources».
  • Si une majorité (54,5%) accepte qu’un statut d’intérêt public soit accordé à d’autres Eglises que la catholique et la protestante, une claire majorité (56,9%) ne souhaite pas que l’Etat leur apporte un soutien financier.
  • L’abandon des 13 districts (sans changer le drapeau) au profit de 6 régions constituées autour des villes ne semble pas poser de problème. Les deux tiers des participants se disent favorables à ce changement.
  • Le droit de vote, sur le plan communal, pour les étrangers divise les répondants en deux camps de quasi égale importance (49,3% de non et 50,7% de oui). Par contre, une claire majorité (58,8%) s’oppose au droit d’être élu pour ces mêmes étrangers.
  • Le droit de vote ne devrait pas être abaissé à 16 ans selon 71% des sondés.
  • 59,4% des participants ne veulent pas de quota pour une meilleure représentation des femmes parmi les autorités politiques.
  • Le mode d’élection du Conseil d’Etat divise. Il faut dire que le questionnaire proposait de nombreuses solutions. Le système actuel avec cinq élus au système majoritaire ne plaît qu’à 22,5% des sondés. Une majorité (54,7%) se montre favorable au passage à sept élus. Reste à déterminer le mode d’élection.
    On dira aussi que 82,5% des réponses indiquent souhaiter qu’un conseiller d’Etat puisse être révoqué.
  • Sans surprise, 63,3% des participants du Haut-Valais souhaitent que chaque région dispose de deux représentants au Conseil d’Etat, alors que dans le Valais francophone seul 29,6% des répondants se disent favorables à cette option.
  • Les personnes ayant répondu au sondage se montrent favorables à plusieurs propositions sociales comme l’imposition individuelle (76,5%), l’introduction d’un congé parental cantonal (65,3%) ou l’introduction dans la Constitution de l’objectif de la neutralité carbone (60,1%).

Et maintenant?

L’avis des participants à cette consultation en ligne va servir maintenant de base de travail des commissions thématiques de la constituante pour l’élaboration de l’avant-projet de nouvelle Constitution. Ce premier texte sera ensuite débattu au plénum dès cet automne.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PolitiqueConstituante valaisanne: «Au nom de Dieu tout-puissant!» résiste mieux que prévuConstituante valaisanne: «Au nom de Dieu tout-puissant!» résiste mieux que prévu

Politique[Deux ans de constituante 1/6] La future Constitution attend votre avis. Voici sur quoi[Deux ans de constituante 1/6] La future Constitution attend votre avis. Voici sur quoi

Politique[Deux ans de constituante 2/6] «En l’état, le Haut-Valais refuserait le texte»[Deux ans de constituante 2/6] «En l’état, le Haut-Valais refuserait le texte»

Top