"T'as d'où l'accent?": à la recherche des parlers du Valais
  15.08.2018, 12:00

Série «T’as d’où l’accent?»: ​​​​​​​les accents sont-ils voués à disparaître? La question de la semaine

chargement

Série d’été Chaque semaine, pour notre série d’été, le linguiste et expert Mathieu Avanzi répond à une question en lien avec les accents de la langue française.

Les accents sont-ils voués à disparaître?

«La réponse est double», note Mathieu Avanzi. «D’un côté, on note un lissage des accents en Suisse romande, avec des traits de prononciation qui sont en train de disparaître. C’est notamment le cas du «r» roulé, qui disparaît au fur et à mesure que les locuteurs natifs du patois décèdent. La «dictée» prononcée «dictéeye» est encore très courante dans la bouche des Vaudois, alors qu’elle s’est effacée, ces cinquante dernières années, du côté de Neuchâtel.» 
A l’opposé, d’autres traits de prononciation ont tendance à se maintenir dans l’entier de la Suisse romande. «La différence, à l’écoute, entre les mots «pâte» et «patte» persiste ainsi dans cette région, tandis qu’elle a progressivement disparu en France. Donc disparition des accents d’un côté, maintien de certains phénomènes de l’autre.»

Pourquoi certains accents nous agacent-ils?

Bonne question! Certains sons passent tout simplement mal, alors que d’autres sont plus mélodieux. Mais l’agacement dépend également de la vitesse à laquelle on parle et du timbre de la voix. On peut être perturbé par une personne dont la voix est particulièrement aiguë, sans que son accent ne soit pour autant affreux.

Peut-on changer d’accent?

Je pense que oui. Lors d’un déménagement par exemple, une personne pourra perdre son accent d’origine et prendre celui de son nouveau lieu de domicile. Lorsque je travaillais à l’Université de Neuchâtel et que je rentrais en Savoie, mes parents étaient étonnés de me voir parler avec des traits spécifiques à l’accent suisse. Un locuteur peut également perdre son accent ou le voir se modifier, influencé par son conjoint, son entourage, la radio ou la télévision.

Comment «attrape»-t-on un accent?

On naît avec, car l’apprentissage d’une langue se fait à travers l’écoute. En grandissant, un enfant reproduit ainsi le français parlé par ses parents et grands-parents. Si ces derniers s’expriment avec un accent particulier, l’enfant fera de même. Remarquons qu’en général, un enfant ne se rend pas compte de son accent jusqu’au moment où il est confronté à l’accent d’un autre village.

Ci-dessous, l’analyse de l’accent de Patrick d'Evolène

 

Pourquoi les accents valaisans sont-ils encore si nombreux?
On dit en effet qu’en Valais, chaque village a son propre accent. Ce constat trouve de nouveau son origine dans le patois. A l’époque, le parler de Chermignon n’était pas le même que celui des bourgades voisines. Le patois chermignonard, par exemple, a donc influencé le français de ses locuteurs, ce qui leur a conféré un accent bien particulier. Ce phénomène s’est produit dans d’autres villages, donnant naissance aux nombreux accents que l’on connaît.

A lire aussi : Série «T’as d’où l’accent?»: on vous emmène à la recherche du parler du val d'Illiez

D’où viennent les accents valaisans?
Plusieurs facteurs peuvent expliquer l’origine d’un accent. Le plus important tient aux patois, qui ont été parlés durant des dizaines voire des centaines d’années en Valais. Lorsque le français a conquis le territoire cantonal, les citoyens se le sont en quelque sorte approprié en lui donnant une couleur locale teintée de leur patois respectif. Ensuite, ce français a été enseigné dans les écoles. Certains traits caractéristiques des patois valaisans ont été transmis de génération en génération. C’est ce qui explique que de nombreux accents subsistent encore de nos jours en Valais.

A lire aussi : Série «T’as d’où l’accent?»: avec notre expert Mathieu Avanzi, les parlers valaisans n’auront plus de secret pour vous

Retrouvez jeudi notre reportage vidéo à la recherche de l’accent dans la vallée d'Illiez.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Série d'étéSérie «T’as d’où l’accent?»: le «Do you speak valaisan» de Jacques BonvinSérie «T’as d’où l’accent?»: le «Do you speak valaisan» de Jacques Bonvin

Top