"T'as d'où l'accent?": à la recherche des parlers du Valais
 14.08.2018, 12:01

Série «T’as d’où l’accent?»: le «Do you speak valaisan» de Jacques Bonvin

chargement
Jacques Bonvin a accepté de répondre à nos questions «do you speak valaisan?»

Série d'été Chaque semaine dans le cadre de notre série d’été, nous avons posé quelques questions sur l’accent valaisan à un humoriste. On poursuit avec Jacques Bonvin. Le plus chermignonard des Lausannois s’est même prêté à une petite imitation du phrasé valaisan, en vidéo.

Qu’est-ce qui caractérise l’accent du Valais pour toi? 

On parle haut et fort. Avec des variations dans les aiguës et les graves. C’est musical. Faut également ajouter les gestes. Par exemple, je me suis rendu compte que je faisais plus de gestes quand je parlais à un Chermignonard qu’à un Lausannois. 

L’accent typique du Valais, il vient de quel village ou région valaisanne?

L’accent de Chermignon est très typique. Je l’aime, malgré qu’on m’en a fait honte, jeune, quand je suis parti en internat! Il n’y a pas un accent valaisan à «proprement parler». L’accent de Saxon n’est pas le même que celui de Chermignon. L’accent de Lens n’est pas le même que celui des Arlaches. Quant à moi, ayant vécu la plus grande partie de ma vie hors du Valais, je garde un accent impossible à effacer (essayé, pas réussi après 35 années passées à Lausanne) qui serait un Accent de Chermignon «light»! Faute de le pratiquer in vivo.

Imiter l’accent valaisan, c’est difficile? 

Oui, puisqu’il en existe plusieurs. Faut s’entraîner en traînant sur les mots en «an». «On est impatient en recommandant 3 de fendant.» Faut aussi relâcher la mandibule qui doit bien s’ouvrir. Utile aussi pour signifier sa soif.

 

Je me suis rendu compte que je faisais plus de gestes quand je parlais à un Chermignonard qu’à un Lausannois." Jacques Bonvin, humoriste.

 

Qu’est-ce qu’il faut pour imiter l’accent valaisan? 

Faut prendre une monstre gazée avec un authentique Valaisan. Ou écouter Vincent Kucholl, qui fait le mieux l’accent valaisan. Je ne sais pas si j’y suis pour quelque chose, mais faut avouer que c’est lui qui fait un accent valaisan «universel», que tout le monde connaît, reconnaît et aime. 

 

 

Une expression typiquement valaisanne à nous donner? 

Tu vois comment!

«Outre là outre», ça veut dire quoi d’après toi? 

A Chermignon on dirait: «Outre en là».  Ça veut dire là-bas, plus loin, non?

La personnalité valaisanne qui a le plus bel accent? 

C’est bien entendu Christian Constantin, qui a donné ses lettres de noblesse à l’accent valaisan.
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PatrimoineTraditions: on a testé l’apprentissage du «patouè» en ligneTraditions: on a testé l’apprentissage du «patouè» en ligne

CommentaireLes accents? De l’identité qui se partage. Le commentaire de Patrick FerrariLes accents? De l’identité qui se partage. Le commentaire de Patrick Ferrari

SÉRIE D’ÉTÉSérie «T’as d’où l’accent?»: la fin d’une riche aventureSérie «T’as d’où l’accent?»: la fin d’une riche aventure

Série d'étéSérie "T'as d'où l'accent?": nos meilleurs moments et nos ratés à la recherche des accents du Valais en vidéoSérie "T'as d'où l'accent?": nos meilleurs moments et nos ratés à la recherche des accents du Valais en vidéo

Série d'étéSérie «T’as d’où l’accent?»: l’analyse du parler du Saviésan Gérard Debons par Mathieu AvanziSérie «T’as d’où l’accent?»: l’analyse du parler du Saviésan Gérard Debons par Mathieu Avanzi

Top