"T'as d'où l'accent?": à la recherche des parlers du Valais
 31.08.2018, 18:00

Les accents? De l’identité qui se partage. Le commentaire de Patrick Ferrari

Premium
chargement
Patrick Ferrari, journaliste.

Commentaire Sept étapes pour sept jours d’aventure aux quatre coins de la partie romande du canton. Une centaine de rencontres hautes en couleur de Val-d’Illiez à Chermignon en passant par Evolène ou Orsières. Cet été passé à la recherche des accents du Valais m’a convaincu de leur richesse.

Et pourtant, chez moi, il n’a jamais été vraiment prononcé. Tout au plus, il m’arrive de lâcher quelques «mainant», deux trois «volontchers» et d’autres spécialités de langage du bon Valaisan. Et cela, plus par jeu que par habitude. S’il est possible de détecter mon origine cantonale, impossible de situer le village d’où je viens à mon parler. C’est...

À lire aussi...

SÉRIE D’ÉTÉSérie «T’as d’où l’accent?»: la fin d’une riche aventureSérie «T’as d’où l’accent?»: la fin d’une riche aventure

Série d'étéSérie "T'as d'où l'accent?": nos meilleurs moments et nos ratés à la recherche des accents du Valais en vidéoSérie "T'as d'où l'accent?": nos meilleurs moments et nos ratés à la recherche des accents du Valais en vidéo

Série d'étéSérie «T’as d’où l’accent?»: devenir incollable sur les accents avec notre expert Mathieu AvanziSérie «T’as d’où l’accent?»: devenir incollable sur les accents avec notre expert Mathieu Avanzi

Top