Spécial Habitat

Propriété et retraite: les bonnes questions à se poser. La chronique immobilière de Raiffeisen

chargement
 01.05.2021, 20:00
Dominique Bétrisey, conseiller en gestion de fortune et spécialiste prévoyance de la Banque Raiffeisen Sion et Région
Finances

Le départ à la retraite est un événement déterminant qui peut changer beaucoup de choses, notamment en termes de logement. C’est un moment où la vie prend un tournant sur les plans personnel et financier. Entre 50 et 60 ans, tout propriétaire devrait se pencher sur la question. L’idéal est de profiter du départ des enfants du domicile ou d’un tournant dans sa vie, pour se poser certaines questions essentielles: est-ce que je souhaite rester dans mon logement ou déménager? Serais-je toujours en mesure d’assumer les dépenses de ma maison une fois à la retraite? Combien me coûterait une rénovation? Est-il judicieux d’amortir mon hypothèque? Que se passera-t-il pour mon conjoint si je disparais? Comment puis-je transmettre mon bien à mes enfants?

Evaluer minutieusement les besoins

Si vous souhaitez habiter votre logement encore longtemps, il convient de soumettre votre bien immobilier à un check-up général, qu’il s’agisse d’une maison individuelle ou d’un logement en PPE. La question centrale est de calculer les investissements à réaliser dans un avenir plus ou moins proche. Il peut s’agir d’une rénovation, par exemple le rafraîchissement de la salle de bains ou de la cuisine, ou d’une rénovation énergétique, comme l’isolation et le remplacement des fenêtres et du chauffage, pour réaliser des économies d’énergie et d’argent.

Mais il s’agit aussi d’envisager comment adapter son logement pour conserver son autonomie le plus longtemps possible à mesure que l’âge s’installe. Faut-il aménager un accès plus aisé que l’escalier, installer une baignoire à porte ou encore poser des revêtements de sols antidérapants?

Concernant l’hypothèque, de nombreux propriétaires souhaitent être libérés de leurs dettes au moment du départ à la retraite. Amortir son hypothèque peut soulager certains propriétaires, mais est-ce toujours judicieux de le faire? Chaque situation est particulière. Il faut faire attention à conserver assez de liquidités pour couvrir les besoins de la vie courante ou le financement des travaux indispensables, tout comme envisager certaines situations difficiles, comme le départ de l’un des conjoints pour la maison de retraite.

Il convient donc de bien réfléchir aux implications avant de prendre une décision. L’aspect déterminant dans la question de l’amortissement est de savoir si le rendement, après imposition, est plus élevé que la charge d’intérêts des hypothèques.

Et s’il m’arrivait quelque chose?

Les couples qui sont propriétaires ont souvent investi une grande partie de leurs économies dans leur bien immobilier. Le logement joue ainsi un rôle déterminant dans la prévoyance vieillesse, d’où l’importance de prendre les dispositions nécessaires pour son conjoint. Des événements imprévus comme un accident, une maladie ou un décès peuvent en effet tout changer du jour au lendemain. Confier assez tôt certains droits à son conjoint, lui permettra de rester dans la maison et d’éviter nombre de déconvenues.

Il vaut ainsi la peine de décider assez tôt de qui héritera du logement et d’organiser sa succession en conséquence. Souhaitez-vous transmettre votre héritage de votre vivant et continuer à vivre dans votre maison? Ou la léguer plus tard? Un pacte successoral, un testament ou un mandat pour cause d’inaptitude constituent autant de mesures permettant de faire respecter vos souhaits. Quoi qu’il en soit, votre spécialiste en prévoyance, votre conseiller bancaire ou votre notaire sont ici des partenaires de choix pour vous accompagner dans ces étapes.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EcologiePour une approche circulaire de la construction. La chronique immobilière de l’EPFLPour une approche circulaire de la construction. La chronique immobilière de l’EPFL

FinancesLe marché immobilier suisse toujours aussi résistant. La chronique immobilière de RaiffeisenLe marché immobilier suisse toujours aussi résistant. La chronique immobilière de Raiffeisen

ArchitectureOuvrir les standards de l’habitat? La chronique immobilière de l’EPFLOuvrir les standards de l’habitat? La chronique immobilière de l’EPFL

Top