08.07.2019, 18:36

Viaduc Riddes – Leytron: entre stupéfaction et inquiétude

Premium
chargement
Peu après Hornbach, les camions et cars arrivant de Saxon sont dirigés vers le village de Riddes. Plus question d’emprunter le viaduc.

MOBILITE Population, autorités communales, transporteurs, grandes surfaces: l’annonce de la fermeture du viaduc entre Leytron et Riddes suscite l’inquiétude. Tour d’horizon des réactions.

«Stupéfaction», «forte inquiétude», le président de Riddes a pris rapidement toute la mesure des problèmes que va poser la fermeture de ce viaduc aux poids lourds.

«Cette fermeture est une question de sécurité, mais j’ai été choqué par cette nouvelle. Nous espérons que les investigations démontreront que la situation n’est pas trop grave, car Riddes et les communes...

À lire aussi...

MobilitéLe grand lifting de la zone commerciale de Conthey, ce défi collectif et périlleuxLe grand lifting de la zone commerciale de Conthey, ce défi collectif et périlleux

MobilitéA J-15 de l'ouverture du nouvel hôpital de Rennaz, le casse-tête des transports pour des centaines d'employésA J-15 de l'ouverture du nouvel hôpital de Rennaz, le casse-tête des transports pour des centaines d'employés

MobilitéEntre Savièse et Sion, la voiture sature les routesEntre Savièse et Sion, la voiture sature les routes

MobilitéA la Foire du Valais, Vincent Pellissier et Alain Barbey disent leurs vérités sur la mobilitéA la Foire du Valais, Vincent Pellissier et Alain Barbey disent leurs vérités sur la mobilité

Mobilité douceA Uvrier, on débat sur les transports de demainA Uvrier, on débat sur les transports de demain

Top