08.07.2019, 18:36

Viaduc Riddes – Leytron: entre stupéfaction et inquiétude

Premium
chargement
Peu après Hornbach, les camions et cars arrivant de Saxon sont dirigés vers le village de Riddes. Plus question d’emprunter le viaduc.

MOBILITE Population, autorités communales, transporteurs, grandes surfaces: l’annonce de la fermeture du viaduc entre Leytron et Riddes suscite l’inquiétude. Tour d’horizon des réactions.

«Stupéfaction», «forte inquiétude», le président de Riddes a pris rapidement toute la mesure des problèmes que va poser la fermeture de ce viaduc aux poids lourds.

«Cette fermeture est une question de sécurité, mais j’ai été choqué par cette nouvelle. Nous espérons que les investigations démontreront que la situation n’est pas trop grave, car Riddes et les communes...

À lire aussi...

MobilitéLa mobilité, entre actions individuelles et défi étatiqueLa mobilité, entre actions individuelles et défi étatique

Chemin de ferRelier Monthey à Lausanne par le rail? Un rapport confidentiel propose une solution à 233 millionsRelier Monthey à Lausanne par le rail? Un rapport confidentiel propose une solution à 233 millions

Mobilité«Les trains valaisans d’aujourd’hui seront ceux de demain pour des Suisses allemands.» La mise en perspective d'Alain Barbey«Les trains valaisans d’aujourd’hui seront ceux de demain pour des Suisses allemands.» La mise en perspective d'Alain Barbey

MobilitéBagnes teste Quick Pick, un système entre l’auto-stop et le covoiturageBagnes teste Quick Pick, un système entre l’auto-stop et le covoiturage

TransportRégion par région, la mobilité s’étoffe en ValaisRégion par région, la mobilité s’étoffe en Valais

Top