17.06.2019, 11:41

Sierre: trois projets pour améliorer la circulation en ville

chargement
Trois projets sont prévus pour améliorer la circulation dans la Cité du Soleil.

Mobilité Le canton et la Ville de Sierre ont présenté lundi matin le projet de déviation ouest. Coût du chantier: 80 millions de francs.

Aujourd’hui, les automobilistes qui veulent se rendre sur le Haut-Plateau et qui arrivent depuis l’ouest de la Cité du Soleil sont obligés de traverser les quartiers de Rossfeld, de la Bonne-Eau et de l’Hôpital. 20’000 véhicules empruntent chaque jour ce trajet et causent des nuisances: bruit, sécurité et bouchons.

Demain, la situation sera améliorée grâce à une nouvelle déviation présentée hier matin par le canton et la Ville de Sierre. «La qualité de vie des habitants est l’une de nos priorités. Avec cette déviation, les nuisances vont nettement diminuer. On estime que le nombre de voitures va baisser de 25%», a prévenu Jacques Melly, chef du Département de la mobilité.

670 mètres sous la terre

Dans le détail, le nouveau tronçon sera long de 1660 mètres. Il partira du rond-point de Rossfeld pour arriver en aval du carrefour de Loc avant Corin. «Sur le total, 670 mètres seront souterrains entre une tranchée couverte et un tunnel», souligne Vincent Pellissier, chef mobilité du canton.

«Un énorme travail a été fait pour limiter l’impact sur le paysage, affecter le moins possible le patrimoine bâti et conserver les accès existants aux parcelles viticoles ainsi que les chemins pédestres. Il a aussi fallu trouver des solutions pour que le tunnel évite le glissement du Boup qui aurait trop compliqué la réalisation de l’ouvrage», explique Patrick Sauthier, chef de l’arrondissement 2 des routes valaisannes.

Coût total du projet: 80 millions de francs répartis de la manière suivante: 90% pour la Confédération, 7% pour l’Etat du Valais et 3% pour les communes concernées à savoir Sierre, Icogne, Lens, Crans-Montana et la future commune de la Noble Contrée. La mise à l’enquête est prévue ce vendredi. Les premiers coups de pioche sont attendus pour 2023-2024.

Pour rappel, un premier projet déposé en 2012 avait suscité de nombreuses critiques. «Nous avons tenu compte de toutes les remarques. A l’époque la crainte était que tous les touristes italiens venant de l’est allaient emprunter cette route et donc causer des nuisances à Corin. Une étude a montré que ce n’était pas le cas», met en garde Vincent Pellissier.

Première étape d’un vaste projet de contournement

D’autant plus que la déviation ouest n’est que la première étape d’un vaste projet. L’idée est qu’à terme, seuls les Sierrois circuleront en ville. Le reste du trafic sera déplacé à l’extérieur de la cité. Au nord, une route devisée à 40 millions viendra prolonger la déviation et permettra aux automobilistes de rejoindre la Noble Contrée. A l’est, la route de Riondaz-Guillamo offrira un accès à Veyras sans franchir la ville pour un montant de 6 millions de francs.

«Tous ces projets ainsi que la mise en œuvre progressive du schéma de circulation en ville vont se réaliser par étapes», relève Pierre Berthod, président de Sierre. Il ajoute: «Ces réflexions sont menées au niveau du district avec les autres communes et en étroite collaboration avec le canton. Ces mesures vont améliorer la qualité de vie, la sécurité et fluidifier le trafic routier». 

A noter encore que le calendrier des étapes 2 et 3 n’a pas été précisément défini pour l’instant.
 


À lire aussi...

TravauxProjet «Sierre se transforme»: le chantier de la Maille Nord démarre mardiProjet «Sierre se transforme»: le chantier de la Maille Nord démarre mardi

TransportsDémolition du pont de Beaulieu: Sierre va se retrouver sans lien nord-sud pendant des moisDémolition du pont de Beaulieu: Sierre va se retrouver sans lien nord-sud pendant des mois

CirculationLa Maille Nord du projet "Sierre se transforme" à nouveau bloquéeLa Maille Nord du projet "Sierre se transforme" à nouveau bloquée

Top