Réservé aux abonnés

«Les trains valaisans d’aujourd’hui seront ceux de demain pour des Suisses allemands.» La mise en perspective d'Alain Barbey

Dès ce dimanche, votre train pourrait partir légèrement plut tôt ou plus tard. Et là n’est pas la seule modification induite par le nouvel horaire ferroviaire suisse. Alors à quoi doivent s’attendre les Valaisans pour 2020 et au-delà? Interview d’Alain Barbey, le responsable des CFF en Suisse romande.
14 déc. 2019, 18:00 / Màj. le 15 déc. 2019 à 08:46
Alain Barbey ne s'est pas porté candidat à la succession d'Andreas Meyer à la tête des CFF.

Alain Barbey, vous avez inauguré le Léman Express jeudi. Est-ce que les Valaisans sont concernés par ce RER franco-suisse?

Oui, en ce sens que dès la fin de la grève en France, un Regio Express reliera toutes les heures Saint-Maurice à Annemasse. Dès lundi, cette nouvelle offre profitera déjà et surtout aux nombreux Chablaisiens qui descendent à Renens, pour rejoindre le campus universitaire vaudois. Pour un temps de parcours plus court qu’avec l’Inter Regio, ils seront les premiers assis dans ce deux é...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois