09.08.2019, 12:00

Le vélo, cet antidépresseur... La chronique de Caroline Faiss

Premium
chargement
Caroline Faiss, gérante Ciclissimo Valais.
Mobilité

C'est encore une image en noir et blanc, où un élégant monsieur moustachu tient fièrement une bicyclette, qui me vient à l'esprit. Paul de Vivié, ce père du cyclotourisme, qui aurait déclaré en 1903: «La bicyclette est une arme de délivrance. Elle libère l'esprit et le corps des inquiétudes morales, des infirmités physiques que l'existence moderne, toute d'ostentation, entretient au grand détriment de la santé.»

Plus de cent ans plus tard, rien n'a vraiment changé. Bon marché, simple,...

À lire aussi...

MobilitéValais mobile, Valais immobile. La chronique de Vincent PellissierValais mobile, Valais immobile. La chronique de Vincent Pellissier

Top