02.02.2020, 20:00

La mobilité, entre actions individuelles et défi étatique

Premium
chargement
En Valais, la mobilité de demain mélangera voitures et transports publics performants. Dans les villes, la priorité sera donnée aux piétons.

Mobilité En 2019, «Le Nouvelliste» a mis en avant cinq thématiques: «Le Valais qui se transforme», «Rapprocher le Haut et le Bas», «Vers un Valais durable», «Se déplacer en Valais» et «Accompagner le changement climatique». Aujourd’hui, l’heure est au bilan. Place au défi de la mobilité dans notre canton.

Patron d’une menuiserie à Nendaz, Maxime Métrailler a investi 20 000 francs dans l’achat de vélos électriques. Il les met librement à la disposition de ses employés. Surpris mais enthousiastes, ces derniers les utilisent et laissent leurs voitures au garage. L’article que «Le Nouvelliste» a consacré à cet entrepreneur a été le plus consulté de «Se déplacer en Valais», notre thématique «mobilité» lancée en 2019. Cette action personnelle, qui met en avant la mobilité douce, démontre que la problématique concerne chaque Valaisan. 

A lire aussi: Nendaz: il offre des...

À lire aussi...

ChuteMobilité: les ventes de scooters en perte de vitesse face au succès du vélo électriqueMobilité: les ventes de scooters en perte de vitesse face au succès du vélo électrique

MobilitéA la Foire du Valais, Vincent Pellissier et Alain Barbey disent leurs vérités sur la mobilitéA la Foire du Valais, Vincent Pellissier et Alain Barbey disent leurs vérités sur la mobilité

Top