29.06.2019, 05:30

Le manque de relève dans les dynasties

Premium
chargement
Werner Koder, membre de la rédaction en chef du «Walliser Bote».

Rapprocher Deux fois par mois, le «Walliser Bote» analyse l’actualité haut-valaisanne dans nos colonnes. Aujourd’hui, c’est Werner Koder, membre de la rédaction en chef, qui se livre à l'exercice.

Selon une étude récente, près de 64 000 petites et moyennes entreprises ont un problème de relève, soit près d'une société sur cinq. Les dynasties hôtelières haut-valaisannes n’y échappent pas.

Prenez le cas du célèbre acrobate de ski, guide de montagne et hôtelier Art Furrer. Avec son épouse Gerlinde, il a fondé l’hôtel-restaurant de Riederalp, sans que sa...

À lire aussi...

DANS LE RETROLe Haut-Valais, ValaiStar et les pop-corn de Recrosio. La chronique de Vincent FragnièreLe Haut-Valais, ValaiStar et les pop-corn de Recrosio. La chronique de Vincent Fragnière

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTEBanque cantonale du Valais, le silence collectif. Par Herold BielerBanque cantonale du Valais, le silence collectif. Par Herold Bieler

Ça se rapprocheBientôt un pacte d’amitié entre Icogne et Ernen?Bientôt un pacte d’amitié entre Icogne et Ernen?

La chronique du Walliser BoteDes Papilloud Papers à Provins. Par David BinerDes Papilloud Papers à Provins. Par David Biner

RapprocherLa domination des Haut-Valaisans à l'épreuve des chiffresLa domination des Haut-Valaisans à l'épreuve des chiffres

Top