14.07.2019, 19:00

L’interview croisée qui franchit la Raspille: Damian Constantin et Karin Perraudin

Premium
chargement
Damian Constantin et Karin Perraudin inaugurent notre rubrique «L'interview Haut/Bas»

RAPPROCHER Durant tout l’été, deux personnalités de chaque partie du canton répondent à notre interview «Haut/Bas». On commence avec Karin Perraudin, présidente bas-valaisanne de Valais/Wallis Promotion (VWP), et du directeur haut-valaisan de VWP Damian Constantin.

Quel est votre niveau de français/allemand?

 

Karin Perraudin: «Tagwohl» ou «Lah die port offu; besser nit mit dum ginschet zutuh», laissons toujours la porte ouverte entre nos deux parties du canton… La différence de vocabulaire entre le Hochdeutsch longuement appris et l’Oberwalliserdeutsch nous amène à suggérer à nos partenaires germanophones de s’exprimer en bon allemand ou en français…...

À lire aussi...

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTELes chiffres parlent pour Ruppen et Reynard. Par Herold BielerLes chiffres parlent pour Ruppen et Reynard. Par Herold Bieler

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTECe carnaval qui unit Haut- et Bas-Valaisans. Par David BinerCe carnaval qui unit Haut- et Bas-Valaisans. Par David Biner

Politique valaisanneNon, le Haut ne vote pas toujours à l’opposé du Valais romandNon, le Haut ne vote pas toujours à l’opposé du Valais romand

organisationHockey: ils habitent le Valais romand et se rendent plusieurs fois par semaine à Viège pour s'entraînerHockey: ils habitent le Valais romand et se rendent plusieurs fois par semaine à Viège pour s'entraîner

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTELe Haut-Valais attire, mais pas les médecins. Par Werner KoderLe Haut-Valais attire, mais pas les médecins. Par Werner Koder

Top