Quand la SSR évoque le Haut et le Valais romand: interview croisée de Jean-Michel Cina et Pascal Crittin

chargement

Rapprocher Respectivement président et directeur de la SSR, le haut-valaisan Jean-Michel Cina et le bas-valaisan Pascal Crittin ont répondu à notre interview croisée de l'été. Le premier rêve d'un collège bilingue à Sierre, tandis que le second loue les balades dans le Lötschental.

 29.07.2019, 05:30
Premium
Jean-Michel Cina, président de la SSR et Pascal Crittin, directeur de la SSR

Quel est votre niveau de français?
Jean-Michel Cina: Très bon. Quelqu’un m’a même dit un jour que j’avais fait de sacrés progrès en allemand.
Pascal Crittin: Compréhension: très bon. Expression: correct. Je ne me ferai jamais à der, die ou das… 

Pour vous, le Haut-Valais, c’est…?
Jean-Michel Cina: Ma patrie, mes racines, le lieu où j’habite.
Pascal...

À lire aussi...

La chronique du Walliser BoteEgger, Clausen, Schmidt, Rieder ou Grichting. La chronique du «Walliser Bote»Egger, Clausen, Schmidt, Rieder ou Grichting. La chronique du «Walliser Bote»

ChroniqueDans le viseur de Vincent Fragnière: «L’unité cantonale, une histoire d’énergie»Dans le viseur de Vincent Fragnière: «L’unité cantonale, une histoire d’énergie»

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTEUn apéritif pour l’unité cantonale. La chronique d’Armin BregyUn apéritif pour l’unité cantonale. La chronique d’Armin Bregy

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTEComment la Lonza va changer le Haut-Valais. La chronique d’Armin BregyComment la Lonza va changer le Haut-Valais. La chronique d’Armin Bregy

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTERuppen, Imboden et Salzmann. La chronique d’Armin BregyRuppen, Imboden et Salzmann. La chronique d’Armin Bregy

Top