26.06.2019, 05:30

Intégration: Football-Religion 2 à 0. La chronique d'Olivier Foro

Premium
chargement
Olivier Foro, directeur de Brigerbad et résident de Salins.

Chronique Directeur de Brigerbad et habitant de Salins, Olivier Foro vit au quotidien la réalité haut et bas-valaisanne. Avec son entreprise, il essaie aussi d’attirer une clientèle francophone à Brigue. Il est le premier invité de notre chronique estivale en lien avec notre thématique «Rapprocher le Haut et le Bas-Valais».

En Valais, comme dans beaucoup de parties du monde, l’intégration peut se révéler pleine de surprises. Parce que les temps sont de plus en plus à la méfiance et à la méconnaissance de l’autre. Il s’agit ici d’une chronique en référence au fossé entre le Haut et le Bas-Valais. Un fossé linguistique et culturel encore très ancré – d’ailleurs de part et d’autre de la Raspille – et qui parfois peut même muer en une forme d’intolérance crasse. Une intolérance que l’on...

À lire aussi...

DANS LE RETROLe Haut-Valais, ValaiStar et les pop-corn de Recrosio. La chronique de Vincent FragnièreLe Haut-Valais, ValaiStar et les pop-corn de Recrosio. La chronique de Vincent Fragnière

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTEBanque cantonale du Valais, le silence collectif. Par Herold BielerBanque cantonale du Valais, le silence collectif. Par Herold Bieler

Ça se rapprocheBientôt un pacte d’amitié entre Icogne et Ernen?Bientôt un pacte d’amitié entre Icogne et Ernen?

La chronique du Walliser BoteDes Papilloud Papers à Provins. Par David BinerDes Papilloud Papers à Provins. Par David Biner

RapprocherLa domination des Haut-Valaisans à l'épreuve des chiffresLa domination des Haut-Valaisans à l'épreuve des chiffres

Top