08.02.2020, 05:30

Hockey: ils habitent le Valais romand et se rendent plusieurs fois par semaine à Viège pour s'entraîner

Premium
chargement
Daniel Wobmann (à droite), entraîneur des U20 top de Valais-Wallis Future, est compréhensif vis-à-vis des horaires de ses joueurs du Valais romand.

organisation Une dizaine de juniors U20 quittent le Chablais vaudois ou la région de Sierre pour s’entraîner et jouer avec Valais-Wallis Future, plusieurs fois par semaine. Ils ne s’en plaignent pas.

Ils ont entre 18 et 20 ans, résident dans le Valais romand, portent le maillot des juniors U20 top de Valais-Wallis Future et passent plusieurs heures par semaine dans le train, ou la voiture, pour se rendre aux entraînements et aux matchs à Viège. Axel In-Albon, Lois Cuennet et Melvyn Geissler, trois des dix juniors issus de la partie francophone du canton, ne...

À lire aussi...

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTELes chiffres parlent pour Ruppen et Reynard. Par Herold BielerLes chiffres parlent pour Ruppen et Reynard. Par Herold Bieler

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTECe carnaval qui unit Haut- et Bas-Valaisans. Par David BinerCe carnaval qui unit Haut- et Bas-Valaisans. Par David Biner

Politique valaisanneNon, le Haut ne vote pas toujours à l’opposé du Valais romandNon, le Haut ne vote pas toujours à l’opposé du Valais romand

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTELe Haut-Valais attire, mais pas les médecins. Par Werner KoderLe Haut-Valais attire, mais pas les médecins. Par Werner Koder

Trop fort!Hockey: quand le Haut-Valais se dote de trois patinoires, trois outils de travail complémentaires en trois ans...Hockey: quand le Haut-Valais se dote de trois patinoires, trois outils de travail complémentaires en trois ans...

Top