23.08.2019, 19:00

Haut-Valais: région en expansion cherche main-d’œuvre francophone

Premium
chargement
Avec son projet Ibex, la Lonza crée à Viège des centaines de nouveaux emplois.

RAPPROCHER Dans le Haut-Valais, le développement de plusieurs sociétés engendre un besoin en main-d'œuvre qualifiée et en nouvelles infrastructures, comme des crèches. WIWA, un partenariat public-privé, veut y répondre avec un site internet et des rapports rédigés à l'intention des communes.

Pour accompagner son essor économique, le Haut-Valais a besoin de travailleurs francophones et de structures d’accueil pour leurs enfants. Ces deux constats sont tirés par le Programme de développement régional de la croissance économique du Valais (WIWA, en allemand dans le texte). Derrière ce nom barbare se cache un partenariat public-privé, fondé l’automne dernier.

4000 nouveaux...

À lire aussi...

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTECe carnaval qui unit Haut- et Bas-Valaisans. Par David BinerCe carnaval qui unit Haut- et Bas-Valaisans. Par David Biner

Politique valaisanneNon, le Haut ne vote pas toujours à l’opposé du Valais romandNon, le Haut ne vote pas toujours à l’opposé du Valais romand

organisationHockey: ils habitent le Valais romand et se rendent plusieurs fois par semaine à Viège pour s'entraînerHockey: ils habitent le Valais romand et se rendent plusieurs fois par semaine à Viège pour s'entraîner

LA CHRONIQUE DU WALLISER BOTELe Haut-Valais attire, mais pas les médecins. Par Werner KoderLe Haut-Valais attire, mais pas les médecins. Par Werner Koder

Trop fort!Hockey: quand le Haut-Valais se dote de trois patinoires, trois outils de travail complémentaires en trois ans...Hockey: quand le Haut-Valais se dote de trois patinoires, trois outils de travail complémentaires en trois ans...

Top