17.06.2020, 18:00
Lecture: 5min

Deux étudiantes du Valais romand ont fait la classe à Zermatt durant un an

Premium
chargement
Mathilde Fournier et Gaëlle Sinnaeve faisaient partie de 16 étudiants de la HEP à prendre en charge une classe du début à la fin de l'année scolaire. Elles étaient les seules francophones du groupe.

Formation Dans quelques jours, Mathilde Fournier et Gaëlle Sinnaeve quitteront leurs élèves de 7H à Zermatt et la HEP de Brigue. Elles ont mené de main de maître les deux activités pendant l’année scolaire et racontent ce que cette expérience leur a apporté.

Elles sont partagées entre la joie du travail accompli et la tristesse. «Cela fait quand même bizarre de quitter nos élèves – les tout premiers de notre carrière», confient la Nendette Mathilde Fournier (23 ans) et la Bramoisienne Gaëlle Sinnaeve (22 ans). Ces étudiantes de la Haute école pédagogique (HEP) de Brigue ont mené de front leur dernière année d’étude et la prise en charge d’une classe de 7H à Zermatt. 

C’est la première fois que ce genre de tandem était...

À lire aussi...

FormationDeux étudiantes de la HEP Valais testent la vraie vie d'enseignantes à ZermattDeux étudiantes de la HEP Valais testent la vraie vie d'enseignantes à Zermatt

EcoleRentrée: le nombre d'enseignants est en flux tendu en ValaisRentrée: le nombre d'enseignants est en flux tendu en Valais

Top