Quand j’entends le mot "Culture"...

Anne-Catherine Sutermeister: «Il est indigne que les acteurs culturels ne puissent vivre correctement»

chargement

les artistes et le Covid Anne-Catherine Sutermeister a pris ses fonctions à la tête du Service de la culture le 1er septembre 2020. Entre deux vagues. Elle tire un bilan de la crise et donne ses pistes pour protéger la profession artistique.

 18.05.2021, 20:00
Lecture: 7min
Premium
Anne-Catherine Sutermeister donne des pistes pour le futur de la culture valaisanne, post-covid.
Cet article appartient à la série «Quel avenir pour la culture après le covid?» Retrouvez ici tous les articles.

Cela fait quinze mois que le covid a mis un frein à bon nombre d’activités culturelles, certaines attendant desjours meilleurs, d’autres ayant cessé. Puisqu’au moment où nous écrivons ces lignes, un léger frémissement printanier, espoir de rouverture se fait...

À lire aussi...

RencontrePortrait de compagnie: «Jusqu’à m’y fondre» ou l’art de se couler dans les faillesPortrait de compagnie: «Jusqu’à m’y fondre» ou l’art de se couler dans les failles

EveilArt-17 à Sion: fenêtres sur art pour les adosArt-17 à Sion: fenêtres sur art pour les ados

publicationQuand le Valais se regarde de l'autre côté de miroirQuand le Valais se regarde de l'autre côté de miroir

RencontreMusique électro et musique traditionnelle, c'est conciliable?Musique électro et musique traditionnelle, c'est conciliable?

HistoireSur les pas de nos ancêtres, dans les fouilles archéologiques de NatersSur les pas de nos ancêtres, dans les fouilles archéologiques de Naters

Top