Patrouille des Glaciers: le Conseil de fondation a été nommé, pour tourner la page des affaires

Le Conseil d’Etat valaisan a nommé des personnalités connues au conseil de la nouvelle Fondation de la PdG, qui sera présidé par l’ancien chef de l’armée Philippe Rebord. Les salaires démesurés n’auront plus cours, place au bénévolat.
15 sept. 2021, 15:16
/ Màj. le 15 sept. 2021 à 15:51
La Patrouille des glaciers aura lieu en 2022. Une nouvelle structure est mise en place pour 2024.

Le pas est franchi. L’Association de soutien, de gestion et de promotion de la Patrouille des Glaciers cède sa place à la Fondation Patrouille des glaciers. La première nommée rentre dans le rang après avoir vu sa réputation réduite à néant par des rémunérations gigantesques accordées à ses membres et par des histoires de cadeaux.

A lire aussi: Patrouille des glaciers: les rémunérations de l’association de soutien examinées par l’Inspection des finances

A lire aussi: Etat du Valais: des cadeaux liés à la Patrouille des Glaciers posent problème

Des personnalités reconnues

Le Conseil d’Etat a nommé le Conseil de fondation. Pour redorer l’image de la PDG ternie par les affaires, il a choisi des personnalités connues et reconnues.

Le président du conseil est l’ancien commandant de corps Philippe Rebord, le premier Valaisan à avoir été nommé au poste de chef de l’armée suisse, lauréat du prix Rünzi 2021.

A lire aussi: Valais: le commandant de corps Philippe Rebord a reçu le 50e Prix Rünzi

Les autres membres sont:

  • Nicolas Bideau, le directeur de Présence Suisse
  • L’ancien journaliste de la télévision alémanique et actuel conseiller national bernois Matthias Aebischer (PS)
  • Andrea Sherpa-Zimmermann, ancienne championne de ski-alpinisme, actuellement conseillère au Tribunal arbitral du sport et
  • Lucia Näfen-Zehnder, ancienne sportive d’élite et ancienne conseillère municipale à Brigue sous l’étiquette chrétienne-sociale du Haut.

Des bénévoles à la fondation

Les membres de la nouvelle fondation travailleront bénévolement, annonce l’Etat du Valais dans un communiqué. Seuls leurs frais effectifs seront remboursés. L’inspection des finances de l’Etat exercera le contrôle sur ses activités.

La fondation «a pour but de pérenniser et promouvoir la PdG et sa relève. Pour l’édition 2024 de la PdG et les suivantes, elle aura pour mission principale d’assurer la coordination de la promotion et du marketing de l’évènement», déclare l’Etat du Valais. Elle est aussi la propriétaire du logo de la PdG.

L’Etat du Valais annonce encore que pour assurer une phase de transition portant sur l’édition 2022 de la PdG, «un comité stratégique ainsi qu’un comité de pilotage dont les présidences et les secrétariats sont assumés par l’Etat du Valais ont été constitués.»

Le capital de la nouvelle fondation s’élève à 1 million de francs, montant issu de l’association de soutien, laquelle doit encore verser une nouvelle somme dès que ses comptes seront bouclés.

par Jean-Yves Gabbud