15.04.2016, 11:00

Les skieurs-alpinistes valaisans ont chacun leurs petits secrets

chargement
Quatre skieurs-alpinistes valaisans livrent leurs petits secrets avant la PDG.

PDG A la veille de la Patrouille des Glaciers, "Le Nouvelliste" a voulu connaître plus avant la personnalité des skieurs-alpinistes qui joueront la gagne à Verbier. Quatre Valaisans se sont prêtés au jeu. Découvrez leurs réponses à notre questionnaire.

On a l'habitude de les voir avaler les mètres de dénivelés presque sans suer dans leurs combinaisons fuselées. Mais qui se cache derrière ces silhouettes affûtées prêtes à se lancer sur la Patrouille des Glaciers ? "Le Nouvelliste" a voulu connaître plus avant la personnalité de quelques skieurs-alpinistes valaisans qui se battront pour la victoire à Verbier

Playlist d'avant course

Offspring, Die Toten Hosen, Die Ärzte... Il faut que ça bouge pour la Haut-Valaisanne Victoria Kreuzer ! A 27 ans, l'athlète de Fiesch a besoin de se "doper" aux décibels avant de s'élancer en course. Sa coéquipière sur la Patrouille cette année, Séverine Pont Combe, de dix ans son aînée, est plus contemplative. "Au départ, je lève la tête, je regarde les montagnes et je respire un bon coup", commente la résidente du Haut-Plateau qui tentera de franchir à nouveau la ligne d'arrivée les bras levés au ciel après son triomphe de 2014 aux côtés de Maude Mathys et de Laetitia Roux.

Le Zermattois Martin Anthamatten, qui jouera aussi la gagne cette année, se grisera au départ au métal du groupe américain Rage Against The Machine.

 

 

Plus hip-hop que métal, le garde-frontière de Morgins Yannick Ecoeur confie ne pas écouter beaucoup de Musique avant les courses même s'il se laisse facilement "bercer"  par le rappeur new-yorkais Jay Z.

Un film culte

Et son film fétiche ? "Je suis fan de dessins animés, j'aime bien ces moments de détente que me procure ce genre de films comme L’Age de Glace."  Séverine Pont Combe s'offre elle volontiers une bonne rasade de rires en famille devant Le Dîner de con. "Mais dans un registre plus sérieux, je citerai La Vita e bella de Roberto Benigni." En couple à la ville et à la montagne, Victoria Kreuzer et Martin Anthamatten disent de ne pas visionner beaucoup de toiles. "J'aime bien les émissions de cuisine à la TV", détaille la championne qui apprécie mijoter des petits plats sains et goûteux avec son amoureux.

Montagne fétiche

Point de Matterhorn au palmarès des deux coureurs hauts-valaisans. Victoria Kreuzer, alias "Vicky", cite deux quatre mille: le Strahlhorn entre Saas-Fee et Zermatt, et le Finsteraarhorn dans les Alpes bernoises.

 

​Quant à son compagnon Martin, il craque pour le massif du Mont-Rose. Le Chablaisien Yannick Ecoeur avoue de son côté un petit faible pour "ses" Dents du Midi, même s'il dit aimer toutes les montagnes, "chaque fois uniques". Depuis Crans-Montana, Séverine Pont Combe n'a qu'à lever les yeux vers le Grand Bonvin, tout près de chez elle, pour se sentir sereine.

Péché mignon

Rien de trop inavouable pour notre quatre athlètes qui veillent à leur hygiène de vie. Même s'ils ne se privent pas d'un petit plaisir de temps à autre. Séverine Pont Combe se lèverait la nuit pour le gratin de patates de son papa. Victoria Kreuzer ne crache pas sur un morceau de chocolat Ovomaltine.

Le chocolat fait également fondre Yannick Ecoeur qui se régale d'une manière générale des desserts. Martin Anthamatten, son ancien compagnon de cordée en 2010, année de leur sacre à la PDG avec Florent Troillet, carbure plutôt au Coca-Cola. A chacun sa botte secrète ! A voir laquelle fonctionnera le mieux le 23 avril prochain.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top