Opinions

Patinoires: le Valais supérieur, une appellation légitime lorsqu’il s’agit de se serrer les coudes

chargement

time-out C’est une plaisanterie dont raffolent nos voisins outre-Raspille lorsqu’ils évoquent leur coin de pays. Ils ne vivent pas dans le Haut-Valais, mais dans le Valais supérieur. En termes de cohésion, de solidarité et de solutions à des problèmes pratiques, au niveau des patinoires, en tous les cas, le qualificatif n’est pas usurpé. La chronique de Christophe Spahr, responsable des sports au «Nouvelliste».

 06.04.2021, 23:57
Lecture: 4min
Premium
Christophe Spahr, responsable des sports au «Nouvelliste».

Hockey: le Haut-Valais donne une leçon aux grandes villes

Il est quand même assez déroutant de réaliser que le Haut-Valais, en l’espace de cinq ans, se sera doté de quatre nouvelles patinoires pour un montant global, quand même, de quelque 70 millions de francs et dans un rayon, à vol d’oiseau, de 25 kilomètres. Qui dit mieux? Ce n’est...

À lire aussi...

Accords et désaccordsPhysique et talent: Hoshi, ainsi soit-elle! La chronique de Jean-François AlbeldaPhysique et talent: Hoshi, ainsi soit-elle! La chronique de Jean-François Albelda

time-outFC Sion: des mots durs qui trahissent des maux profondsFC Sion: des mots durs qui trahissent des maux profonds

LA CHRONIQUE POLITIQUEDe Philippe Nantermod à Serge Gaudin. La chronique politique de Vincent FragnièreDe Philippe Nantermod à Serge Gaudin. La chronique politique de Vincent Fragnière

ChroniqueDe l’art de parler à un mur. Par Noémie SchroeterDe l’art de parler à un mur. Par Noémie Schroeter

Accords et désaccordsSanté mentale: quand l’IA entre dans le «Club des 27». La chronique de Jean-François AlbeldaSanté mentale: quand l’IA entre dans le «Club des 27». La chronique de Jean-François Albelda

Top