Opinions

Musique suisse: des fantômes au secours des vivants. La chronique de Jean-François Albelda

chargement
 17.01.2021, 10:00
Premium
Jean-François Albelda, responsable Culture du "Nouvelliste".
Accords et désaccords

La semaine dernière ici même, je vous disais que la réalité dépasse parfois la fiction et l’affliction, rapport au mouvement trumpiste et au chaos moral dans lequel il a plongé des supporters qui ne distinguent plus le vrai du faux. Ben là, mon vieux, la réalité a défoncé la fiction, plutôt. L’invasion du Capitole dans la capitale… Il est...

À lire aussi...

Accords et désaccordsQuand la réalité dépasse l’affliction. La chronique de Jean-François AlbeldaQuand la réalité dépasse l’affliction. La chronique de Jean-François Albelda

Accords et désaccordsEssentiel ou pas: l’insoutenable légèreté des lettres. La chronique de Jean-François AlbeldaEssentiel ou pas: l’insoutenable légèreté des lettres. La chronique de Jean-François Albelda

Accords et désaccordsHumour et totalitarisme: la puissance de la dérision. La chronique de Jean-François AlbeldaHumour et totalitarisme: la puissance de la dérision. La chronique de Jean-François Albelda

Accords et désaccordsCinéma: écrans verts et rétines lessivées. La chronique de Jean-François AlbeldaCinéma: écrans verts et rétines lessivées. La chronique de Jean-François Albelda

Accords et désaccordsCynisme et civisme: éclairer les belles choses. La chronique de Jean-François AlbeldaCynisme et civisme: éclairer les belles choses. La chronique de Jean-François Albelda

Top