Opinions
 21.11.2020, 14:00

Le «Trump circus» nous concerne. Par Fernand Mariétan

Premium
chargement
Fernand Mariétan, ancien conseiller national et chroniqueur du Nouvelliste.

Vu d’ici, le résultat des élections américaines dépasse l’entendement. Sur le papier, Donald Trump aurait dû être laminé, relégué dans les oubliettes de l’histoire. Un bug dans le logiciel démocratique, un avatar tragique.

Ne serait-ce que sa gestion calamiteuse de la pandémie (il avait suggéré de combattre le virus à coups de détergent ou d’ultraviolets…) qui a montré à l’évidence des signes d’instabilité mentale que même sa base électorale, facilement manipulable, aurait dû percevoir. Les USA ont eu à déplorer plus de morts du Covid-19...

À lire aussi...

ChroniqueMultinationales: la question n’est pas de droite ou de gauche. Par Fernand MariétanMultinationales: la question n’est pas de droite ou de gauche. Par Fernand Mariétan

ChroniqueLe Centre, un espace exigeant. Par Fernand MariétanLe Centre, un espace exigeant. Par Fernand Mariétan

ChroniqueL’UDC à la manœuvre. Par Fernand MariétanL’UDC à la manœuvre. Par Fernand Mariétan

Top