Opinions

Le Tour de France, un grand cirque où l’on vient aussi pour être vu

chargement

time-out Trop de monde, trop de caméras, trop proche, trop d’excitation, le Tour de France est devenu trop populaire pour échapper à une certaine normalité. Dans cette foire à ciel ouvert, l’accident est devenu une composante inévitable. La chronique de Christophe Spahr, responsable des sports au «Nouvelliste».

 28.06.2021, 19:00
Lecture: 4min
Premium
Christophe Spahr, responsable des sports au Nouvelliste.

Tennis: Roger Federer et la surface la plus aléatoire

On ne va pas se mentir. Il n’y a aujourd’hui pas davantage de certitudes, autour de Roger Federer, qu’il y en avait voilà un mois. Paradoxalement, même si le gazon est évidemment son meilleur terrain de jeu, là où son tennis s’exprime le mieux, c’est aussi la surface la...

À lire aussi...

Time-outFootball: Marco Walker avait un petit air de Raymond Domenech après le matchFootball: Marco Walker avait un petit air de Raymond Domenech après le match

ChroniqueIl suffira d’une crise… Par Maurane FormazIl suffira d’une crise… Par Maurane Formaz

ChroniqueL’énergie solaire ou le nouvel or de Gondo. Par Peter BodenmannL’énergie solaire ou le nouvel or de Gondo. Par Peter Bodenmann

ChroniqueDans le viseur de Stéphanie Germanier: la liberté à voile et à vapeurDans le viseur de Stéphanie Germanier: la liberté à voile et à vapeur

ChroniqueT’as changé ton mot de passe? Le grain de sel de Florent BagnoudT’as changé ton mot de passe? Le grain de sel de Florent Bagnoud

Top