Opinions

Huis clos. Par Pierre Loretan

chargement
 16.05.2021, 14:00
Premium
Pierre Loretan, étudiant en droit.
Chronique

Jeudi passé, le tonnerre a retenti dans les murs du Grand Conseil. Soudain, alors que la session parlementaire se déroulait tranquillement, journalistes et public se sont retrouvés mis à la porte, condamnés à spéculer, assis dans l’arrière-cour. C’était le huis clos, décidé pour l’élection du procureur général. La mesure, aussi extrême soit-elle, était apparemment justifiée. Protection de la personnalité, intérêts supérieurs de l’Etat, certains ayant même osé parler de «garantir la sérénité des débats». 

Quoi qu’en soient ses excuses, le huis clos choque. Le...

À lire aussi...

ChroniqueBanale médiocrité. Par Pierre LoretanBanale médiocrité. Par Pierre Loretan

Banale médiocrité

Notre pays est-il en train de devenir nul? Provocation ou pas, la question est bien présente par les temps qui courent,...

  18.04.2021 14:00
Premium
  Opinions

Top